Publicité

23 septembre 2020 - 04:00

Conseil d’administration de l’UMQ

La mairesse de Windsor nommée administratrice pour la région de l’Estrie

Montréal — Réunis aujourd’hui de façon virtuelle, les membres du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont désigné la mairesse de Windsor, madame Sylvie Bureau, à titre de représentante de la région de l’Estrie au sein du conseil.

Cette nomination était devenue nécessaire afin de compléter le mandat pour le poste laissé vacant par le départ plus tôt cet été du maire d’Asbestos, monsieur Hugues Grimard, réélu en tant qu’administrateur régional pour la période 2020-2022 en début d’année. L’UMQ tient d’ailleurs à remercier Monsieur Grimard pour son engagement au sein du conseil d’administration, auquel il siégeait depuis 2016.

« Je suis très fière de représenter la belle région de l’Estrie. J’ai toujours apprécié le travail de l’UMQ pour faire rayonner le monde municipal, et je souhaite maintenant y contribuer à titre d’administratrice. Je remercie mes collègues pour leur confiance », a affirmé Madame Bureau.

Le mandat de Madame Bureau à titre d’administratrice de l’UMQ pour la région de l’Estrie est effectif dès aujourd’hui et se terminera le 31 mars 2022. Soulignons que sa nomination porte à 16 le nombre de mairesses et de conseillères siégeant au conseil d’administration, confirmant ainsi la volonté de l’UMQ d’atteindre les objectifs visés par l’adoption, en 2019, de sa première politique d’égalité entre les femmes et les hommes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.