X
Rechercher
Publicité

Saint-Claude évaluera la sécurité du barrage du lac Boissonneault

durée 8 juin 2024 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-Claude — Québec accorde 30 000 $ à la municipalité de Saint-Claude pour la réalisation de l’étude d’évaluation de la sécurité du barrage du lac Boissonneault.

C’est ce qu’a annoncé le député de Richmond, André Bachand, au nom du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, Benoit Charette. 

La municipalité de Saint-Claude a reçu cette aide financière dans le cadre du volet 1 du Programme d’aide financière à la mise aux normes de barrages municipaux (PAFMAN), qui permet le remboursement d’une partie des dépenses engagées pour la réalisation d’une étude d’évaluation de la sécurité d’un barrage municipal, conformément aux obligations fixées par la Loi sur la sécurité des barrages. 

Les barrages sont des structures aux fonctions multiples. Ils contribuent notamment, comme celui du Lac-Boissonneault, au maintien d’activités récréatives et de villégiature. Il importe donc qu’ils soient conformes aux exigences de la Loi sur la sécurité des barrages.

« D’une superficie de près de 2 km2, le lac Boissonneault est une richesse importante pour une municipalité comme Saint-Claude. Mettre aux normes un barrage, c’est accroître la protection des personnes et des biens face aux risques associés à la présence d’un tel ouvrage. Je suis heureux de voir que la municipalité prend la santé et la sécurité de sa population à cœur. L’entretien et la mise aux normes de barrages, notamment dans le contexte des changements climatiques, ne peuvent être pris à la légère. C’est avec plaisir que je souligne du même coup cet investissement gouvernemental dans la région de l’Estrie », souligne André Bachand. 

Construit en 1987, le barrage du lac Boissonneault est d’une hauteur de 8,9 mètres et mesure 139,3 mètres d’une rive à l’autre. De forte contenance, il a une capacité de retenue de plus de 5 000 000 mètres cubes. 

Le PAFMAN prévoit le soutien des municipalités québécoises de 50 000 habitants ou moins dans la mise aux normes de leurs barrages à forte contenance. Lancé en janvier 2019 et reconduit jusqu’au 31 mars 2026, il a permis d’octroyer plus de 7,8 millions de dollars en aide financière pour 60 barrages dans 48 municipalités en date du 31 mars 2024.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juin 2024 | 4h00

Le conseil municipal de la Ville de Windsor félicite Maude Cloutier

Windsor — Maude Cloutier, originaire de Windsor, a été récemment honorée par plusieurs distinctions prestigieuses qui soulignent son excellence académique et son engagement exceptionnel dans le domaine de la biologie. Das ce sens, le conseil municipal lui a rendu hommage. Maude Cloutier, diplômée du programme doctoral en biologie de l’Institut ...

16 juin 2024 | 4h00

Nomination d’Émilie Boulet au poste de directrice générale adjointe à Windsor

Windsor — La Ville de Windsor est heureuse d’annoncer la désignation d’Émilie Boulet, actuellement trésorière de la Ville, au poste de directrice générale adjointe. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une restructuration de l’administration municipale visant à optimiser l’efficacité et la gestion des ressources.  Mme Boulet continuera ...

14 juin 2024 | 4h00

Des gros rebuts laissés un peu partout à Saint-Denis

Saint-Denis-de-Brompton — Avec l’arrivée du printemps, la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton est actuellement soumise à une nouvelle problématique : des rebuts et des résidus encombrants sont délibérément déposés par des citoyens aux abords des installations municipales. « Pour nous, c’est du non-respect. C’est une situation très ...