X
Rechercher
Publicité

La bibliothèque Daniel-Ménard : le nombre d’abonnés a plus que triplé

durée 3 juin 2024 | 03h00

Richmond — Cela fait maintenant une année complète que la bibliothèque Daniel-Ménard, qui dessert les populations de Richmond, Cleveland et Melbourne, a adhéré au Réseau biblio de l’Estrie. Cette transition faisait suite à une décision des trois conseils municipaux concernés d’effectuer un virage afin de répondre à la demande d’augmentation de services provenant de nombreux citoyens.

« C’était une décision majeure qui allait demander beaucoup d’engagements bénévoles, soutient Myriam Beaulieu, présidente du conseil d’administration de la bibliothèque ; en effet, la transition exigeait un réaménagement majeur de la zone jeunesse et de la section documentaire afin d’accueillir plus de livres, l’achat de nouveaux ordinateurs, l’installation d’une meilleure connexion internet, la migration des données de l’ancien système informatique vers le nouveau, la conclusion d’une entente avec Poste Canada afin de faciliter le Prêt Entre Bibliothèque. » 

Les dirigeants de la bibliothèque ont recruté une trentaine de bénévoles qui ont donné énormément de temps pour effectuer toutes les tâches reliées à ce projet énorme de modernisation de la Bibliothèque. Et la population est au rendez-vous, en un an, le nombre de membres a plus que triplé. 

L’ajout de services en ligne était également une motivation importante pour les conseils municipaux de donner le feu vert au projet. 

Avec l’adhésion au Réseau biblio, les membres ont maintenant accès au catalogue en ligne, ils peuvent renouveler leurs prêts de la maison ; ils peuvent emprunter des livres électroniques et les télécharger sur leurs téléphones, tablettes ou ordinateurs de la maison. Enfin, le « Prêt entre bibliothèques », qui permet d’emprunter des livres des collections des bibliothèques membres du Réseau de partout au Québec, est maintenant fonctionnel depuis le mois d’octobre. 

Le réaménagement intérieur a permis l’ajout de 4 000 livres provenant de la collection partagée du Réseau biblio ; environ le tiers est échangé tous les quatre mois. Le Conseil d’administration a également obtenu une subvention du Fond structurant de la MRC du Val Saint-François qui a permis l’achat de nouveaux livres jeunesse pour une valeur de 5000 $ qui sont venus bonifier et actualiser l’offre pour les enfants et les adolescents. 

Pour répondre à la demande, les heures d’ouverture sont passées de 10,5 heures à 30,5 heures par semaine en étant ouvert deux journées complètes, le mercredi et jeudi, ainsi que le samedi matin. 

Deux postes d’ordinateurs sont maintenant à la disposition des citoyens qui peuvent effectuer des recherches dans le catalogue de la bibliothèque ou sur internet. Une connexion Wi-Fi gratuite est également disponible et il est possible d’imprimer des documents à prix modique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juin 2024 | 4h00

Le conseil municipal de la Ville de Windsor félicite Maude Cloutier

Windsor — Maude Cloutier, originaire de Windsor, a été récemment honorée par plusieurs distinctions prestigieuses qui soulignent son excellence académique et son engagement exceptionnel dans le domaine de la biologie. Das ce sens, le conseil municipal lui a rendu hommage. Maude Cloutier, diplômée du programme doctoral en biologie de l’Institut ...

16 juin 2024 | 4h00

Nomination d’Émilie Boulet au poste de directrice générale adjointe à Windsor

Windsor — La Ville de Windsor est heureuse d’annoncer la désignation d’Émilie Boulet, actuellement trésorière de la Ville, au poste de directrice générale adjointe. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une restructuration de l’administration municipale visant à optimiser l’efficacité et la gestion des ressources.  Mme Boulet continuera ...

14 juin 2024 | 4h00

Des gros rebuts laissés un peu partout à Saint-Denis

Saint-Denis-de-Brompton — Avec l’arrivée du printemps, la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton est actuellement soumise à une nouvelle problématique : des rebuts et des résidus encombrants sont délibérément déposés par des citoyens aux abords des installations municipales. « Pour nous, c’est du non-respect. C’est une situation très ...