X
Rechercher
Publicité

Richmond ne puise pas son eau dans la rivière Saint-François

durée 1 juin 2024 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Richmond — Parce que la Ville de Sherbrooke a procédé à d’importants déversements d’égout, certains citoyens étaient inquiets sur la qualité de l’eau dans la rivière Saint-François à la hauteur de Richmond. En réalité, la municipalité ne puise pas son eau dans cette rivière.

Sur les ondes du 107,7, le maire de Richmond, Bertrand Ménard, s’est fait rassurant. « La Ville de Richmond possède ses puits artésiens. Nous sommes bons encore pour cinquante ans. Sans dire qu’il n’y aura pas de pépins, nous sommes sécurisés de ce côté-là », a dit le premier magistrat sur les ondes de la station de radio.

D’ailleurs, la Ville de Richmond n’a jamais puisé son eau dans la rivière Saint-François. « Nous avons beaucoup de construction ; il y a beaucoup de gens qui arrivent. Il n’y a pas de problème : en principe, il ne manquera pas d’eau à Richmond », de dire M. Ménard. 

Avant les travaux, la Ville de Sherbrooke avait averti les autorités municipales de Richmond sur les possibles répercussions sur la qualité de l’eau dans la Saint-François. 

« Évelyne Beaudin, la mairesse de Sherbrooke, m’avait téléphoné pour me dire qu’elle avait des inquiétudes par rapport à ces déversements. Elle pensait que nous puisions notre eau dans la rivière Saint-François, ce qui n’est pas le cas. Elle nous a alors dit que la Ville de Sherbrooke possédait toutes les autorisations nécessaires pour procéder à ces travaux », soutient le maire de Richmond.

Ces travaux réalisés à Sherbrooke ont quand même eu des répercussions sur certains aspects de la vie à Richmond. « Je pense entre autres à ceux qui font du kayak. Ce n’est pas trop invitant pour la pêche et la baignade », avoue M. Bertrand, en mentionnant qu’aucune plainte dans ce sens n’est venue à ses oreilles jusqu’à présent.

Il admet que la situation n’est vraiment pas l’idéal pour l’environnement. « Lorsqu’on regarde les quantités d’eau usée qui peut être déversée à Montréal et à Québec, je pense que c’est une goutte dans la chaudière. Mais, ce n’est pas plaisant. Le gouvernement semble croire que ça va se diluer avec le temps. Tant mieux ! Sinon, il y aura des gens qui devront en répondre », termine le maire de Richmond.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juin 2024 | 4h00

Le conseil municipal de la Ville de Windsor félicite Maude Cloutier

Windsor — Maude Cloutier, originaire de Windsor, a été récemment honorée par plusieurs distinctions prestigieuses qui soulignent son excellence académique et son engagement exceptionnel dans le domaine de la biologie. Das ce sens, le conseil municipal lui a rendu hommage. Maude Cloutier, diplômée du programme doctoral en biologie de l’Institut ...

16 juin 2024 | 4h00

Nomination d’Émilie Boulet au poste de directrice générale adjointe à Windsor

Windsor — La Ville de Windsor est heureuse d’annoncer la désignation d’Émilie Boulet, actuellement trésorière de la Ville, au poste de directrice générale adjointe. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une restructuration de l’administration municipale visant à optimiser l’efficacité et la gestion des ressources.  Mme Boulet continuera ...

14 juin 2024 | 4h00

Des gros rebuts laissés un peu partout à Saint-Denis

Saint-Denis-de-Brompton — Avec l’arrivée du printemps, la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton est actuellement soumise à une nouvelle problématique : des rebuts et des résidus encombrants sont délibérément déposés par des citoyens aux abords des installations municipales. « Pour nous, c’est du non-respect. C’est une situation très ...