X
Rechercher
Publicité

Stoke : les contribuables subissent une hausse de 19,2 %

durée 23 décembre 2023 | 04h00

Stoke — Dans un contexte inflationniste, les contribuables de Stoke verront la taxe foncière bondir de 19,2 %. 

Le conseil municipal de Stoke a procédé à l’adoption du budget de l’année financière 2024 lors de la séance extraordinaire du 18 décembre. Le budget, plombé par l’augmentation des charges annexes (Sûreté du Québec, sécurité incendie, déneigement, quotes-parts), s’élève à 4,3 M$, en hausse de 10,6 % par rapport à l’année 2023.

L’augmentation moyenne des taxes foncières municipales se situe à 345 $, excluant la tarification des services municipaux.

Selon les autorités municipales, comparativement à l’année 2023 où, pour maintenir un taux de taxation raisonnable, le conseil avait affecté la somme de 235 500 $ du surplus libre non affecté à l’équilibration du budget, la somme de 75 000 $ a pu être utilisée en 2024 pour réaliser l’exercice sans porter atteinte à la stabilité économique de la municipalité. Les hausses de tarifs constatées au cours de l’année 2023 ainsi que les conséquences directes des changements climatiques sur les infrastructures municipales ont engendré des dépassements de coûts dans plusieurs postes budgétaires.

« Nos charges augmentent de 415 000 $ en 2024, comparativement à 2023, insiste d’entrée de jeu le maire de Stoke, Luc Cayer. De ce montant, 250 000 $ sont imputables à la Sûreté du Québec, au service de sécurité incendie et civile, au déneigement et aux différentes quotes-parts que nous devons payer. La hausse des charges des services administratifs représente pour sa part 4,2 % d’augmentation, ce qui se situe tout juste en deçà de l’inflation de 4,4 %. »

Un mandat d’équilibration du rôle d’évaluation foncière a d’ailleurs été donné aux évaluateurs agréés JP Cadrin et Associés pour s’assurer que le prochain rôle entrant en vigueur en 2025 soit plus équitable pour les propriétaires fonciers. Ce mandat, au coût unique de 28,35 $ par matricule, a été facturé en 2024 et contribue, de façon ponctuelle, à l’augmentation des charges du budget.

Le conseil a également procédé à l’adoption du programme triennal d’immobilisation 2024-2025-2026 au cours de cette même séance. Pour réaliser les projets d’investissement évalués à 1,4 M$ en 2024, le conseil a dû taxer 109 510 $ et affecter divers fonds, subventions et surplus au paiement des projets qui y sont prévus. Entre autres projets, notons la réfection de la toiture du centre communautaire, la reconstruction d’une portion du chemin Côté, la réfection de ponceaux dans le 6e Rang Ouest et le 13e Rang et les travaux de mise aux normes des roseaux épurateurs du réseau d’égouts. Pour les années 2025 et 2026, le conseil a planifié respectivement des investissements de 1,3 M$ et 3,2 M$.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • RM
    Ronney Mackie
    temps Il y a 5 mois
    Le fafouin vient de se réveiller ca dépense mais ca sait pas compter

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Publié à 4h00

Kingsbury perd sa mairesse et sa directrice générale

Kingsbury - En raison d’un climat de travail tendu au sein du conseil, la mairesse de Kingsbury, Martha Hervieux, a pris la décision de ne pas terminer son mandat et de quitter la vie politique active. Elle part avec une certaine amertume. « Je sais que personne ne fait l’unanimité dans son milieu. Mais je me serais attendue à ce qu’on fasse la ...

9 juin 2024 | 4h00

Travaux de réfection au parc canin de Windsor

Windsor — La Ville de Windsor confirme le début des travaux de réfection au parc canin, visant à améliorer l’expérience des usagers et la sécurité de l’espace. Ces travaux comprendront le remplacement des lampadaires pour un éclairage plus performant et le renouvellement de la surface avec un matériau de haute qualité. L’objectif de ces ...

8 juin 2024 | 4h00

Saint-Claude évaluera la sécurité du barrage du lac Boissonneault

Saint-Claude — Québec accorde 30 000 $ à la municipalité de Saint-Claude pour la réalisation de l’étude d’évaluation de la sécurité du barrage du lac Boissonneault. C’est ce qu’a annoncé le député de Richmond, André Bachand, au nom du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre ...