Publicité

29 septembre 2021 - 04:00

La Ville de Windsor inaugure sa troisième murale

Par Sarah Ferland-Tétrault, Journaliste

Windsor (SFT) —Nous avons eu le plaisir de vous parler de la troisième œuvre d’art murale qui tiendrait place sur le mur de béton de la rue Doran-Duke-Doucet, derrière le Centre communautaire plus tôt au cours de l’été. L’inauguration de l’œuvre a été faite vendredi passé, dans le parc du golf. Rappelons que l’œuvre a été créée par l’artiste Jessica Chabot, artiste-peintre qui a également réalisé les deux murales précédentes.

 « Nous sommes très heureux de cette nouvelle murale, une œuvre d’art époustouflante. Jessica Chabot a vraiment beaucoup de talent, et nous sommes chanceux d’avoir pu compter sur elle une nouvelle fois. Les citoyens sont invités à la visiter ! Elle est à nous tous. », a déclaré Mme Sylvie Bureau, mairesse de Windsor.

Dépeignant les quatre saisons de Dame nature, cette œuvre saura en inspirer plus d’un. En exemple, M. Guillaume Lussier, propriétaire de la Bijouterie Lussier, a d’ailleurs utilisé l’œuvre pour la promotion de ses produits. Un joyau de la ville, qui fera, on l’espère, briller ses murs et l’imagination des citoyens. Il est agréable de voir de telles initiatives prendre place au sein de la Ville de Windsor, qui semble avoir le désir d’en offrir toujours plus au niveau culturel et artistique.

« La murale est merveilleuse et inspirante. L’idée d’en faire une partie intégrante de notre collection de bijoux était naturelle. C’est une superbe œuvre d’art qui vaut la peine d’être montrée à tous ! C’est un honneur d’avoir cet art à Windsor. », a mentionné M. Lussier. 

« Lors d’un voyage d’affaires avec Mme Bureau, nous avons pu voir quelques murales où nous étions et on s’est dit qu’il était souhaitable d’en avoir à Windsor. Lorsque le projet de la première murale a été soumis au Conseil municipal la première fois, il a été accepté unanimement. Depuis, la Ville continue de soutenir les arts par différentes initiatives. C’est très enrichissant pour elle. », nous expliqua Gaétan Graveline, instigateur du projet.

« L’idée d’une murale dépeignant la nature est arrivée très rapidement. Je voulais quelque chose d’original et c’est pourquoi j’ai choisi de dépeindre Dame nature en quatre femmes, avec leurs propres couleurs associées aux saisons. L’endroit était idéal pour une grande œuvre, avec beaucoup d’espace. J’apprécie énormément l’opportunité que la Ville de Windsor me donne de pouvoir m’exprimer ici. », a déclaré l’artiste, en expliquant comment l’inspiration de la murale lui est venue à l’esprit.Nous avons aussi eu le bonheur d’apprendre, lors de la conférence de presse, que d’autres murs seront embellis au cours des prochaines années.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.