Publicité

13 mai 2024 - 04:00

La Caisse du Val-Saint-François verse 2 M$ en ristourne

Par Ghislain Allard, Journaliste

Windsor - La Caisse Desjardins du Val-Saint-François verse près de 2 M$ en ristourne. C’est ce qui ressort de l’assemblée annuelle virtuelle qui se tenait dernièrement.

De ce montant, 1,8 M$ ont été remis aux membres sous forme de ristourne individuelle alors que 224 000 $ serviront à alimenter le Fonds d’aide au développement du milieu (FADM). 

« Le Fonds d’aide au développement du milieu est un levier puissant unique à Desjardins et à sa nature coopérative ! Grâce à ce fonds, la Caisse est en mesure d’appuyer des projets structurants qui répondent à des besoins des membres de notre communauté », précise Julie Bourgeois, présidente de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François. 

En 2023, la Caisse affiche des excédents d’opérations de 19 M$, ce qui représente une hausse de 7,1 % par rapport à 2022. Cette performance financière a été réalisée en parallèle avec un volume d’affaires ayant augmenté de 4,5 %, pour s’établir à 2,13 G$ pendant la même période.

En plus de verser une ristourne aux membres, la Caisse a appuyé la collectivité en allouant 76 000 $ en commandites et en dons, ainsi qu’en distribuant 178 000 $ par l’intermédiaire de son Fonds d’aide au développement du milieu. 

Six postes étaient à pourvoir au conseil d’administration de la Caisse. Ainsi, Roch Bourassa, France Simoneau, Michel Champagne, Bernard Moreau, Manon Morin et Marc Pasquiou sont maintenant en poste. 

Lors de l’assemblée, qui s’est tenu le 22 avril, les membres ont notamment pris connaissance des résultats financiers de l’année 2023. Ils ont ensuite bénéficié de quatre jours pour exercer leur droit de vote sur la ristourne et pour élire les membres du conseil d’administration. Ce processus démocratique a permis aux membres de s’exprimer sur le partage des excédents.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.