X
Rechercher
Publicité

Domtar poursuit une entreprise et un ingénieur pour 40 M$

durée 6 décembre 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Windsor — L’entreprise Domtar et l’assureur Factory Mutual Insurance Company ont déposé une poursuite au civil de 40 M$ contre la compagnie d’échafaudage AlumaSafway et l’ingénieur Paul Boileau en lien avec l’effondrement mortel qui a coûté la vie à deux travailleurs à l’automne 2021 à Windsor.

Selon des documents datant de février dernier obtenus par Radio-Canada, Domtar et l’assureur avancent qu’Aluma, à titre de fournisseur et d’installateur de l’échafaudage conçu par son propre sous-traitant, Boileau et Associés, est responsable de tous vices de conception, de matériel et d’installation […] ayant causé l’effondrement. » 

Hugo Paré, alors âgé de 22 ans, et Yan Baillargeron-Bouffard, 39 ans, avaient été retrouvés sans vie. Ils participaient à des travaux d’entretien dans le lessiveur de l’usine, dans un bâtiment d’une hauteur de 39 mètres. 

Dans l’exposé sommaire de la défense, l’avocat d’AlumaSafway rapporte quant à lui que l’entreprise, qui est poursuivie conjointement avec l’ingénieur Paul Boileau, a agi en « entrepreneur prudent et diligent », et que tous les travaux ont « été exécuté conformément aux règles de l’art, aux documents contractuels et aux plans conçus par Boileau. » 

Le coroner Gilles Sainton avait recommandé par ailleurs à l’Ordre des Ingénieurs du Québec d’évaluer la possibilité de développer un partenariat avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail afin d’évaluer les pratiques actuelles en matière de montage et de démontage des échafaudages et de déterminer les améliorations possibles en ce qui concerne notamment la conception, les facteurs de sécurité, les hypothèses de conception, l’inspection avant utilisation, et la surveillance, afin de mieux protéger le public et les travailleurs en prévenant l’effondrement d’échafaudages.

Circonstances

Le 26 octobre 2021 un peu après, minuit, M. Paré et M. Baillargeon-Bouffard étaient entrés dans le lessiveur par le trou d’homme. Leur tâche consistait à déboulonner les parois grillagées intérieures pour permettre le nettoyage des tamis. Vers 1 h 30, alors qu’ils avaient pratiquement terminé le travail dans cette section, l’énorme échafaudage s’effondre partiellement. Plusieurs ouvriers chutent. Les deux travailleurs sont sous les débris d’acier situé entre le 3e et le 4e étage.

Les équipes d’urgence arrivent dans les minutes suivantes. Une équipe spécialisée dans le sauvetage en hauteur du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke se rend sur place. 

Le 27 octobre 2021, vers 13 h 20, les secouristes localisent M. Baillargeon-Bouffard : il est sans vie. 

Le 28 octobre 2021 vers 4 h 30, les secouristes réussissent à se rendre auprès de Hugo Paré. Il est également sans signe de vie ; son décès est confirmé à distance par un médecin d’après les observations faites par l’équipe de sauvetage.

Aucune date de procès n’a encore été fixée, mais il devrait avoir lieu dans les deux ou trois prochaines années.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juillet 2024 | 4h00

Québec distribue 4,7 M$ en subventions pour la réalisation de huit projets

Actualités — L’Étincelle — Le gouvernement du Québec annonce l’octroi de 4,7 M$ en subventions pour la réalisation de huit projets dans le secteur du sport, du loisir et du plein air. Il s’agit en fait des projets acceptés par le gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de ...

4 juillet 2024 | 4h00

2,2 M$ pour deux carrefours jeunesse-emploi de Richmond

Val-des-Sources – Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 2 208 178 $ aux carrefours jeunesse-emploi de Richmond et de Johnson. C’est ce qu’a confirmé le député de Richmond, André Bachand, au nom de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, ainsi qu’au nom du ministre de la Culture ...

20 juin 2024 | 4h00

La Banque Nationale installera un guichet à Windsor

Windsor — La décision de fermer la succursale de la Banque Nationale de Windsor n’a pas été facile à prendre, mais l’évolution du marché a guidé les dirigeants vers cette solution. « Le nombre de transactions sur les plateformes mobiles a plus que doublé. Et l’achalandage a nettement diminué à la succursale de Windsor. D’ailleurs, l’achalandage ...