X
Rechercher
Publicité

Le premier Apéro « cochon » de la CCES

durée 2 mars 2023 | 04h00
Par Richard Lefebvre

Journaliste

Danville  —Le jeudi 23 février dernier avait lieu chez MOPERC de Danville, le premier Apéro « cochon » présenté par Le Porc des Roy et chapeauté par la chambre de commerce et d’entrepreneuriat des Sources. 

Ce fut l’occasion pour les membres de la communauté d’affaires locale de découvrir ou redécouvrir la petite entreprise de fabrication d’instruments de percussion artisanaux. C’est donc avec le plus grand des plaisirs que le propriétaire, M. Francis Mercier, nous a ouvert les portes de son atelier de production située au 1350 de la route 116. Entre quelques généreuses et succulentes bouchées cuisinées par le chef de la ferme 

Le Porc des Roy de Danville, les personnes présentes lors de cette soirée 5 à 7, ont pu visiter les lieux allégrement, visualiser chacune des étapes de production des différents Congas et Tambours entièrement confectionnés à la main par l’équipe de MOPERC. 

« Nous célébrons cette année notre cinquième anniversaire d’acquisition de l’entreprise fondée par M. Michel Ouellet, qui elle compte maintenant plus de 30 ans d’existence. Installées au départ à Saint-Adrien, nous avons amorcé le transfert de l’entreprise vers nos nouveaux locaux de Danville il y a tout près de quatre ans maintenant. », de commenter M. Mercier. 

Appuyé de M. Michael Poulin, directeur d’atelier au sein de l’entreprise, l’artisan propriétaire poursuivit la discussion en soulignant avec fierté que MOPERC a vendu plus de 1200 instruments au cours des cinq dernières années et est maintenant présent dans 25 pays.

Musicien-percussionniste lui-même, c’est principalement ce qui a amené à l’époque, Francis Mercier à découvrir les produits et finalement faire la connaissance de Michel Ouellet.

Après un court séjour comme artisan au sein de l’atelier de fabrication du fondateur, l’homme à la fibre entrepreneuriale s’est finalement porté acquéreur de l’entreprise. 

Ayant un modèle d’affaires axé principalement sur la vente directe au client par le biais d’une boutique en ligne, l’entreprise danvilloise dispose d’une belle gamme de produits déjà en inventaire, tout en offrant des délais pouvant aller de quatre à six semaines pour des confections plus personnalisées. 

Jouissant d’une réputation qui n’est plus à faire et certes sans cesse grandissante dans le milieu musical mondial, MOPERC entend maximiser ses acquis et tenter de poursuivre l’expansion de son marché au cours des prochaines années. 

Comptant un total de cinq employés actuellement, l’atelier de confection artisanale d’instruments de percussion est assurément une entreprise qui fait rayonner et résonner la MRC des Sources, ainsi que la région de l’Estrie, un peu partout sur la planète.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juin 2024 | 4h00

Développement domiciliaire à Saint-Claude

Saint-Claude — Un développement domiciliaire sera sous peu accessible à Saint-Claude, près de la baie Boissonneault, en parallèle à la rue Allard. Pas moins de 17 terrains sont ainsi disponibles sur la rue de l’Érablière. Le promoteur a acheté de terrain à la fin du mois de février. La municipalité a approuvé le projet dans les jours qui ont ...

11 juin 2024 | 4h00

La MRC du Val-Saint-François renouvelle son alliance avec la CDC pour lutter contre la pauvreté

Val-Saint-François — Dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité en lien avec le plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la MRC du Val-Saint-François renouvelle sa confiance envers l’équipe de la Corporation de développement communautaire (CDC) pour mobiliser les partenaires du territoire. Le conseil des maires a adopté, lors ...

30 mai 2024 | 4h00

La construction des 20 logements abordables pour aînés se poursuit

Val-des-Sources — Les trois paliers de gouvernements, fédéral, provincial et municipal étaient réunis à la résidence Castonguay de Val-des-Sources le vendredi 17 mai dernier, afin de souligner l’avancement des travaux de la phase deux du projet de créations de 20 nouvelles unités d’habitations abordables destinées à des aînés en légère perte ...