X
Rechercher
Publicité

Le terrain de camping municipal pourrait être vendu au privé

durée 21 décembre 2022 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Windsor – Le terrain de camping municipal, appartenant à la Ville de Windsor, pourrait être vendu sous peu à des intérêts privés.

« Il y a une personne qui veut acheter notre terrain de camping. Ce promoteur souhaite le développer. Nous sommes actuellement en négociation avec lui », confirme Sylvie Bureau, mairesse de Windsor. 

À l’heure actuelle, le terrain de camping est géré par le Parc historique de la Poudrière. « Bien sûr, nous avons rencontré le conseil d’administration de la Poudrière. C’est primordial. Ainsi, les administrateurs sont de façon unanime en accord avec ce projet de vente », affirme la première magistrate. 

« Ce n’est pas vraiment dans le domaine des administrateurs de la Poudrière. Leur priorité, c’est de développer le parc historique. Ils n’ont d’ailleurs pas les ressources pour aider à la croissance d’un camping. Et ça prend de l’expertise », de dire Mme Bureau.

Selon elle, c’est une opportunité pour la Poudrière de voir entre 100 et 150 campeurs s’installer juste à côté du site de la plus ancienne usine de fabrication de poudre noire au Québec.

Avec ses 29 terrains (rustique, 2 ou 3 services), le camping se situe aux abords de la rivière Watopeka, à quelques minutes de marche des services de divertissement municipaux. Un accès à la piste cyclable se fait directement sur le camping, tout comme les sentiers menant au Parc historique de la Poudrière. 

« Ça serait merveilleux pour le Parc historique de la Poudrière. Ce serait très bon pour tous les commerces de la Ville. Pour le tourisme, ce serait très intéressant. De ce côté, il n’y a pas d’hébergement dans la MRC du Val-Saint-François à part les campings », soutient Mme Bureau.

L’acheteur voudrait en faire un véritable camping. « La personne intéressée veut le développer et construire un pavillon d’accueil avec une piscine. C’est un très gros projet », mentionne-t-elle.

Évidemment, il n’est pas question de toucher aux sentiers de la Poudrière à aucun prix. « L’éventuel acheteur aurait bien aimé acheter une partie de ces terrains. Mais, le message est clair : il n’est pas question de vendre une partie des terrains de la Poudrière pour le développement du terrain de camping », insiste la mairesse de Windsor.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juillet 2024 | 4h00

Québec distribue 4,7 M$ en subventions pour la réalisation de huit projets

Actualités — L’Étincelle — Le gouvernement du Québec annonce l’octroi de 4,7 M$ en subventions pour la réalisation de huit projets dans le secteur du sport, du loisir et du plein air. Il s’agit en fait des projets acceptés par le gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de ...

4 juillet 2024 | 4h00

2,2 M$ pour deux carrefours jeunesse-emploi de Richmond

Val-des-Sources – Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 2 208 178 $ aux carrefours jeunesse-emploi de Richmond et de Johnson. C’est ce qu’a confirmé le député de Richmond, André Bachand, au nom de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, ainsi qu’au nom du ministre de la Culture ...

20 juin 2024 | 4h00

La Banque Nationale installera un guichet à Windsor

Windsor — La décision de fermer la succursale de la Banque Nationale de Windsor n’a pas été facile à prendre, mais l’évolution du marché a guidé les dirigeants vers cette solution. « Le nombre de transactions sur les plateformes mobiles a plus que doublé. Et l’achalandage a nettement diminué à la succursale de Windsor. D’ailleurs, l’achalandage ...