X
Rechercher
Publicité

Des citoyens de Stoke gardent de bons souvenirs de Michel Côté

durée 9 juin 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Stoke — C’est avec beaucoup de tristesse que certains citoyens de Stoke ont appris le décès de Michel Côté. Tous gardent de très bons souvenirs de celui qui possédait une résidence dans cette municipalité. 

Carole Huppé, propriétaire de la Miellerie, lune de miel, a côtoyé le comédien. Ils étaient voisins et Michel Côté aimait le miel. Ils sont donc devenus des amis. 

« Il demeurait dans ma rue. Ça fait quarante ans que nous sommes ici ; lui, il était là un petit peu avant. Et c’est un amateur de miel. Il venait régulièrement acheter leur miel. Nous sommes devenus des amis », souligne Mme Huppé. 

Selon elle, Michel Côté était un homme très simple. « Il était amical avec tout le monde. Il était chaleureux. C’était vraiment une bonne personne » de dire la propriétaire de la Miellerie.

Elle a tout de même été surprise par plus de décès de Michel Côté. « Je savais qu’il était malade. J’avais des nouvelles régulièrement. J’ai rencontré sa conjointe il y a à peu près un mois. Je savais qu’il était en traitement. Mais, quand j’ai appris la nouvelle, je suis tombée à terre. Je pensais que les traitements allaient réussir. Ça m’a attristée beaucoup. Nous étions amis avec toute la famille. J’ai vu grandir ses enfants. C’est très bouleversant pour nous », soutient Mme Huppé. 

Homme à tout faire 

Victor Jetté a travaillé pour Michel Côté comme homme à tout faire. « C’est à partir de 2006 que j’ai commencé à travailler à plein temps pour Michel Côté. Je n’occupais de sa maison, de sa grange et de la forêt », raconte M. Jetté, de l’Atelier du père Vic. 

« Lorsque j’ai appris le décès de Michel Côté, j’ai vraiment été attristé. C’était un homme très gentil, très près des gens. Il avait toujours des histoires à raconter. C’est vraiment triste », de dire M. Jetté. 

Il se souvient entre autres des sentiers qu’il faisait chez Michel Côté. « Les chemins que je faisais chez eux, ils avaient tous des noms. Certains portaient le nom de leurs enfants. Après ça, il a demandé d’en nommer un avec mon nom ; c’est là que le Père Vic est venu au monde », soutient-il. 

En fait, Victor Jetté est un artisan du bois qui évolue maintenant sous le nom du Père Vic. « Chaque fois que je vais travailler le bois, je vais avoir une pensée pour Michel Côté », termine-t-il.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 juin 2024 | 4h00

Première édition de Sculptures des Sources à La Place de la Traversée

Val-des-Sources - La MRC des Sources se révélant de plus en plus comme un endroit aux valeurs artistiques profondes, voilà qu’un tout nouvel événement en ce sens verra le jour du 21 au 24 juin prochain, dans le cadre de la fin de semaine de la fête nationale, avec la 1re édition de Sculptures des Sources. C’est en effet l’annonce que le président ...

10 juin 2024 | 4h00

L’artiste Louise-André Roberge expose au CSSS des Sources

Val-des-Sources - Le regroupement des artistes vivant en ruralité (RAVIR), invite la population de la MRC des Sources et d’ailleurs, à découvrir les œuvres de l’artiste en arts visuels Louise-André Roberge lors de l’exposition « Portraits de femmes », qui a débuté le 7 mai et poursuivra jusqu’au 2 juillet prochain, dans le couloir de l’hôpital de ...

7 juin 2024 | 4h00

Un ouvrage jeunesse aux racines danvilloises

Danville - Autrice du livre Ma clé pour conjuguer paru en 2015 et destiné principalement aux élèves de deuxième et troisième cycle du primaire, voilà que la danvilloise Christiane Lacroix nous revient avec un tout nouvel ouvrage jeunesse. Appuyé de sa fille Sandrine Gaulin aux illustrations, le duo a lancé le 20 mars dernier, le livre intitulé « Les ...