X
Rechercher
Publicité

Lancement du Centre de conditionnement et de transformation alimentaire

durée 29 novembre 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-Camille — Cultur’Innov, une coopérative spécialisée dans les productions fruitières émergentes, confirme le lancement du Centre de conditionnement et de transformation alimentaire (CCTA) des Sources à Saint-Camille. 

Cet investissement de plus de 2 M$ permettra d’établir un pôle alimentaire consacré au conditionnement, à la transformation et à la valorisation des produits agroalimentaires, de même qu’à la valorisation des sous-produits issus de ces activités.

« À Saint-Camille, nous avons fait de la culture et de l’agriculture des secteurs prioritaires de notre développement puisqu’ils sont des éléments distinctifs de notre identité. La mise en place du CCTA s’inscrit dans cette vision. Le projet va propulser l’économie de notre municipalité et de notre région en donnant un meilleur accès aux aliments locaux », souligne Philippe Pagé, maire de Saint-Camille. 

Comptant sur deux laboratoires de transformation et une cuisine commerciale, le CCTA offrira l’accès à des équipements spécialisés pour le conditionnement et la transformation, tels que presses à jus, broyeurs, lyophilisateurs et déshydrateurs. 

La coopérative souhaite ainsi renforcer les capacités des petites entreprises agroalimentaires par des solutions pratiques et efficaces pour la gestion des récoltes et la confection de produits agroalimentaires. 

« En soutenant financièrement le Centre de conditionnement et de transformation alimentaire de Cultur’Innov, Développement économique Canada pour les régions du Québec permet aux entreprises agroalimentaires d’avoir accès aux services nécessaires pour développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés et ainsi, assurer leur prospérité », soutient Marie-Claude Bibeau, députée de Compton–Stanstead et ministre du Revenu national. 

Avec ces nouveaux services, Cultur’Innov souhaite ainsi propulser les capacités de mise en marché de ses membres et offrir de nouvelles opportunités aux producteurs. 

C’est d’ailleurs pourquoi elle a établi un partenariat stratégique avec la Coopérative ATAB de Trois-Pistoles, qui est spécialisée dans la vente d’intrants pour la filière de la fermentation. En regroupant les volumes de fruits et d’aromates produits par leurs membres, les deux coopératives seront en mesure de mieux répondre aux besoins de transformateurs agroalimentaires qui souhaitent s’approvisionner localement.

Le CCTA sera finalement en mesure de traiter, sur le site, la totalité des résidus des activités de conditionnement (pulpes, tourteaux, branches, etc.). En adoptant une logique d’économie circulaire, le projet explorera les opportunités de développement de produits à valeur ajoutée à partir de ces matières résiduelles. Cette approche globale vise à réduire les frais d’exploitation et à promouvoir une utilisation efficace des ressources tout en générant de nouveaux revenus. 

Avec son offre de services-conseils, ses travaux de recherche agronomiques, ses équipements spécialisés et ses services de mise en marché, Cultur’Innov se positionne plus que jamais comme un acteur clé dans la construction d’une chaîne alimentaire solide et durable pour l’avenir. 

« Depuis des années, Cultur’Innov est à l’avant-garde de la recherche sur les cultures émergentes, dont le potentiel est mis en lumière dans le Plan de développement de la zone agricole et agroforestière de la MRC des Sources. Le CCTA s’inscrit directement dans les filières de diversification économique priorisées sur le territoire et les nouveaux services offerts en transformation agroalimentaire auront un impact important sur l’écosystème régional », affirme Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 mai 2024 | 4h00

Les agriculteurs de la région se joignent à la manifestation

Actualités — L’Étincelle — Plus de 400 personnes ainsi qu’une centaine de tracteurs et autres véhicules de ferme ont déambulé le lundi 22 avril sur le boulevard Bourque à Sherbrooke. Plusieurs agriculteurs de la région étaient d’ailleurs présents.  « L’inflation, les taux d’intérêt et la valeur des terres agricoles tuent des fermes. Les aléas ...

8 avril 2024 | 4h00

Financer les collectivités par les redevances acéricoles

Actualités-L’Étincelle — Les producteurs et productrices acéricoles de l’Estrie demandent au ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) et au ministère des Finances de retourner les redevances payées par les producteurs et les productrices acéricoles qui exploitent des érablières en terres publiques aux organismes qui gèrent les ...

1 avril 2024 | 4h00

L’UPA de l’Estrie déçue par le budget provincial

Val-Saint-François — Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie, Michel Brien, a qualifié de « décevant » le dernier budget provincial. « Oui, il y a un 50 M$ sur cinq ans pour la relève agricole, soit 10 M$ par année. Ce n’est pas beaucoup lorsqu’on considère la valeur des terres agricoles. Il y a aussi 50 M$ sur cinq ...