X
Rechercher
Publicité

Un retour attendu pour l’Exposition agricole de Richmond

durée 31 août 2022 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Canton de Cleveland — Après deux longues années d’absence, en raison de la pandémie, c’est le grand retour de l’Exposition agricole de Richmond, qui se déroulera du 8 au 11 septembre 2022.

La 166e Exposition agricole est organisée par la Société d’agriculture de Richmond. Quelques nouveautés sont à prévoir cette année en plus des activités traditionnelles qui font la renommée de cet événement d’envergure.

« Après la pandémie, il aura fallu redémarrer la machine. Nous avons travaillé fort. Maintenant, tout va bien et nous serons prêts à accueillir les visiteurs à l’ouverture. C’est certain que les revenus ne sont pas rentrés comme dans une période normale. En revanche, nous entreposons des roulottes l’hiver. C’est ce qui nous a permis de survivre dans ces moments plus difficiles. Il en manque un peu, mais nous avons conservé la tête au-dessus de l’eau », soutient Avery Perkins, président du conseil d’administration de la Société d’agriculture de Richmond. 

Cette année, les organisateurs s’attendent à ce que les gens reviennent à l’Exposition agricole de Richmond. « Je pense que les gens seront au rendez-vous, du moins selon ce qui s’est passé ailleurs. Nous estimons qu’environ 15 000 visiteurs franchiront les guichets de l’Exposition. Ailleurs, il a manqué un peu d’animaux, surtout du côté des chevaux, mais les gens étaient là », affirme M. Perkins. 

Dans un premier temps, les responsables de l’événement tiennent à souligner l’installation de nouvelles estrades achetées en 2019. Ainsi, le nombre de places passera de 1500 à 3000. « Nous venons tout juste de finir de monter ces nouvelles estrades. Il y a 2500 places près de la place des tires aux tracteurs et 500 autres sont situées au manège pour le jugement et les démonstrations de chevaux », précise le président du conseil d’administration. 

Le dimanche, c’est le retour des tires de tracteurs de ferme. « Dans le temps, cette activité était présente. C’est un retour en 2022. Et ce sera très populaire », souligne M. Perkins.

Cette année, le derby de démolition est prévu à l’horaire, mais ce sera le vendredi soir. « Samedi, ce seront les tirs de camions et de gros tracteurs modifiés », mentionne le président.

« À ce niveau, ajoute-t-il, il n’y a aucun problème. Les inscriptions vont bon train. Les spectateurs en auront pour leur argent. C’est très spectaculaire. »

Bien sûr, dans ce genre d’exposition, le point central demeure le jugement des animaux. « Nous sommes restés fidèles à notre vocation. C’est une façon importante de récompenser le travail des agriculteurs. Ça leur donne de la visibilité », de dire M. Perkins.

Dans le but de financer l’entretien des équipements, la direction de l’événement a mis en place le tirage d’une Toyota Corolla 2022 provenant de Toyota Richmond. Le gagnant sera connu le dimanche après-midi.

« Cet argent servira à des rénovations des bâtiments », précise -t-il.

Une travailleuse de rang sera présente lors de la 166e Exposition. « Avec tout ce qui se passe en agriculture, une telle présence est importante. Ce n’est pas facile dans ce domaine. », soutient M. Perkins

La tenue de cette activité ne serait pas possible sans le travail soutenu des bénévoles. « C’est essentiel ! Sans bénévoles, il n’y a pas d’Exposition à Richmond. Entre autres, cette année, toutes les fins de semaine, il y avait des bénévoles pour installer les nouvelles estrades. Pendant l’Exposition, plus de 75 bénévoles sont à l’œuvre », termine le président du conseil d’administration. 

Bien sûr, Beauce Carnaval et ses manèges seront de retour à l’Exposition agricole de Richmond. Plusieurs spectacles sont également prévus.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • MG
    Marjolaine Gagné
    temps Il y a 1 an et 8 mois
    Nous, de la Société d'horticulture et d'écologie de Val-des-Sources (Asbestos), avons participé
    quelques années en faisant connaître les germes et les pousses avec dégustation, l'Ail aussi, entre autres. Belle réussite, beau partage. Nous répéterons cette expérience, si nous avons assez de bénévoles. Au plaisir, Marjolaine Gagné, présidente SHEVDS.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 mai 2024 | 4h00

Les agriculteurs de la région se joignent à la manifestation

Actualités — L’Étincelle — Plus de 400 personnes ainsi qu’une centaine de tracteurs et autres véhicules de ferme ont déambulé le lundi 22 avril sur le boulevard Bourque à Sherbrooke. Plusieurs agriculteurs de la région étaient d’ailleurs présents.  « L’inflation, les taux d’intérêt et la valeur des terres agricoles tuent des fermes. Les aléas ...

8 avril 2024 | 4h00

Financer les collectivités par les redevances acéricoles

Actualités-L’Étincelle — Les producteurs et productrices acéricoles de l’Estrie demandent au ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) et au ministère des Finances de retourner les redevances payées par les producteurs et les productrices acéricoles qui exploitent des érablières en terres publiques aux organismes qui gèrent les ...

1 avril 2024 | 4h00

L’UPA de l’Estrie déçue par le budget provincial

Val-Saint-François — Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de l’Estrie, Michel Brien, a qualifié de « décevant » le dernier budget provincial. « Oui, il y a un 50 M$ sur cinq ans pour la relève agricole, soit 10 M$ par année. Ce n’est pas beaucoup lorsqu’on considère la valeur des terres agricoles. Il y a aussi 50 M$ sur cinq ...