X
Rechercher
Publicité

Parcours plus qu’intéressant pour le Roadrunner/JN Auto à la Classique PIF

durée 6 juillet 2024 | 04h00
Par Richard Lefebvre

Journaliste

Actualités-l’Étincelle - Pour une troisième année consécutive, la formation de balle lente du Roadrunner/JN Auto du Val-St-François avait rendez-vous avec quelques-unes des meilleures équipes sur le terrain dans le cadre de la très courue Classique PIF de Sherbrooke. 

Ayant eu un parcours écourté en raison de la pluie l’an dernier, ce qui les aura finalement menés jusqu’à la demi-finale en 2023, les porte-couleurs du concessionnaire de voitures usagées JN auto.com de Cleveland se sont frayé un chemin jusqu’à la veille du jour de la finale cette année. 

Participant à la classe provinciale masculine, qui se déroulait du lundi 24 juin au jeudi 27 juin, en prémices de la classe invitation du week-end, le Roadrunner/JN Auto aura su tirer son épingle du jeu de belle façon lors de cette 47e édition en dépit de leur élimination aux mains de la formation des Maybees de Sherbrooke par la marque de 16 à 11, lors de leur quatrième rencontre de la compétition. 

Après avoir vu la formation Conception Desrosiers prendre la mesure de son affrontement face au Road/JN lors du tout premier match par la marque de 17 à 5 en lever de rideau de la compétition lundi, le capitaine Antoine Bégin et son équipe se sont resserré les coudes pour finalement enlever les honneurs de leurs deux parties successives lors de la soirée du mardi. 

Avec un excellent départ offensif, dont sept points en deuxième manche, le Road/JN Auto se sont tout d’abord fait les tombeurs de l’équipe Go Sport de Drummondville au pointage de 13 à 11, avant de se sauver avec un deuxième gain consécutif un peu plus tard, cette fois par la marque de 13 à 12 en fin de septième sur Toitures Loubier et Fils de Sherbrooke. 

Tous les espoirs étaient encore permis pour ¨les bleus¨ à ce moment, mais la défaite suivante sonna le glas et la fin du parcours 2024 de l’équipe, qui s’est tout de même mérité une invitation pour la 48e édition. 

La formation du Val-St-François voudra donc assurément continuer son ascension, afin d’éventuellement lutter pour les grands honneurs lors du match ultime de la compétition de ce qui est l’un des plus grands tournois de balle lente en Amérique du Nord. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juillet 2024 | 4h00

Cinq joueurs ramènent les honneurs provinciaux

Actualités-l’Étincelle — La classe provinciale masculine de balle lente à la classique Pif, prenait fin le jeudi 27 juin dernier, avec la présentation de la grande finale sur le terrain du parc Quintal de Sherbrooke.  Pour l’occasion, les formations Devco Bâtisseur et Influences CPA/Lapointe entrepreneur électricien de Sherbrooke en venaient aux ...

12 juillet 2024 | 4h00

Mission accomplie pour la 1re édition du Challenge de Tennis des loisirs

Danville — La température, pour la moins peu clémente de la longue fin de semaine de la fête du Canada n’aura pas réussi à dissuader les amateurs de tennis de se déplacer du côté de Danville, afin d’aller encourager les participants du challenge des loisirs, qui se déroulait sur le court adjacent au Centre de communautaire Mgr Thibault.  On ...

3 juillet 2024 | 4h00

Sylvain Lefebvre met la main sur la coupe Stanley pour une seconde fois

Actualités-l’Étincelle - Au cours des derniers jours, les amateurs de hockey de la planète ont finalement pu connaître le dénouement des séries de la coupe Stanley dans la ligue nationale. Cela dit, après les trois premiers matchs de la série finale remportée par la Floride, l’aventure s’annonçait plutôt se dessiner comme une promenade dans le parc ...