X
Rechercher
Publicité

Le Desjardins-Wild à la télé et importante mise-au-point de la part du Nordik Blades

durée 22 février 2024 | 04h00
Par Richard Lefebvre

Journaliste

Val-des-Sources - La direction de la formation senior du Nordik Blades de Val-des-Sources, tient à rectifier une information erronée qui s’est malheureusement glissée, au cours du reportage télévisé de la troisième rencontre, opposant le Desjardins-Wild de Windsor au Sauro de Lac-Mégantic, vendredi soir dernier.

En effet, lors d’une discussion en prémices de la partie, le descripteur bien connu, M. Gilles Péloquin, a mentionné à l’antenne de la télé communautaire NousTV, avoir obtenu des informations laissant notamment croire que le Nordik Blades ne serait pas de retour au sein du circuit l’an prochain en raison de la fermeture de l’aréna de l’endroit. 

Contacter sur le champ par le journal Actualités-l’Étincelle, l’organisation s’empressa de démentir cette affirmation, alors que le membre de l’état-major de l’équipe, M. Mats Cabana, alla même jusqu’à mentionner que la direction est d’ores et déjà en mode analyse et préparatoire, en vue de la prochaine campagne. 

À la décharge de M. Péloquin, l’indication qui lui avait été soumise au départ se voulait biaisée par le fait que la personne source impliquée au sein de la ligue régionale de hockey et en quelque sorte tributaire de ce mal entendu, avait selon toute vraisemblance été induit en erreur par la fermeture annoncée du complexe Sportif CBA de Val-des-Sources et non de l’aréna Connie-Dion. 

Habile communicateur et journaliste émérite, M. Péloquin a rapidement rectifié la situation en ondes quelques minutes plus tard, soit immédiatement après que le Nordik Blades ait eu démenti vigoureusement l’information. 

À ce titre, quelle belle idée de présenter un duel éliminatoire entre Windsor et Lac-Mégantic où la présence de la chaîne NousTV de Cogeco au Centre J.A Lemay, aura su ravir les partisans des deux équipes, qui ont pu syntoniser la rencontre sur leur téléviseur ou encore via internet. 

Chapeau également à M. Luc Desrosiers qui aura accompli de belle façon son rôle d’analyste aux côtés de Pélo dans le cadre de cette première initiative locale de diffusion. 

C’est donc dire que le Nordik Blades sera assurément des blocs de départ de la prochaine saison de la LRH, avec la ferme intention de poursuivre sa progression sur la glace, ainsi que de batailler pour une place de choix au cœur du classement général.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juillet 2024 | 4h00

Cinq joueurs ramènent les honneurs provinciaux

Actualités-l’Étincelle — La classe provinciale masculine de balle lente à la classique Pif, prenait fin le jeudi 27 juin dernier, avec la présentation de la grande finale sur le terrain du parc Quintal de Sherbrooke.  Pour l’occasion, les formations Devco Bâtisseur et Influences CPA/Lapointe entrepreneur électricien de Sherbrooke en venaient aux ...

12 juillet 2024 | 4h00

Mission accomplie pour la 1re édition du Challenge de Tennis des loisirs

Danville — La température, pour la moins peu clémente de la longue fin de semaine de la fête du Canada n’aura pas réussi à dissuader les amateurs de tennis de se déplacer du côté de Danville, afin d’aller encourager les participants du challenge des loisirs, qui se déroulait sur le court adjacent au Centre de communautaire Mgr Thibault.  On ...

6 juillet 2024 | 4h00

Parcours plus qu’intéressant pour le Roadrunner/JN Auto à la Classique PIF

Actualités-l’Étincelle - Pour une troisième année consécutive, la formation de balle lente du Roadrunner/JN Auto du Val-St-François avait rendez-vous avec quelques-unes des meilleures équipes sur le terrain dans le cadre de la très courue Classique PIF de Sherbrooke.  Ayant eu un parcours écourté en raison de la pluie l’an dernier, ce qui les ...