Publicité

28 janvier 2021 - 04:00

Faire partie de la solution

Mireille Frégeau

Par Mireille Frégeau, Initiative de journalisme local

Windsor - Julie Lefrançois, une infirmière auxiliaire âgée de 42 ans, met ses compétences au service d’autrui en offrant une assistance axée sur des rapports humains de qualité. En matière de soins de santé, la solution miracle n’existe pas, on le sait ! Toutefois, plusieurs pistes s’ouvrent pour améliorer la situation. 

Forte de son expérience d’une dizaine d’années en milieu hospitalier et en CHSLD, et peut-être un peu lasse des tensions inhérentes à ces environnements, elle a décidé de continuer à aider, mais à sa façon. « J’ai appris énormément dans ces milieux en touchant à différentes spécialités comme la maternité, la chirurgie, etc., précise-t-elle. Tout ce bagage me sert. J’adore mon métier ! Mais je veux le pratiquer en phase avec mes valeurs : prendre le temps nécessaire et établir un contact significatif avec les personnes. En milieu hospitalier, on fait notre gros possible avec très peu de temps à notre disposition. Mais sur une base autonome, ma qualité de vie s’en voit accrue quant à la gestion des horaires et la conciliation travail-famille. Malgré l’insécurité financière normale au démarrage d’un tel projet, je ne retournerais pas travailler à l’hôpital après avoir goûté à cette nouvelle façon de faire ! »

 

Autonome +

Lorsqu’on est éprouvé par une situation nécessitant des soins, on a besoin de chaleur humaine, d’écoute et d’intimité. Et on se sent mieux dans un environnement familier. Ainsi, Julie Lefrançois offre à domicile les services suivants : changements de pansements, suivis des signes vitaux, accompagnement post/prénatal, allaitement, retrait d’agrafes et points de suture, accompagnement en convalescence et autres soins. « Mon volet d’accompagnement ratisse large, poursuit-elle. Par exemple, si quelqu’un s’est fracturé un bras, je peux l’aider pour le ménage. Je propose en outre des visites amicales aux personnes seules et je peux permettre du répit aux proches aidants. Autrement dit, tout ce qui peut faciliter le maintien à domicile. Les tarifs sont très abordables, sans compter différentes aides gouvernementales, les assurances, la CSST, l’IVAC, etc. » 

Un sondage de la Banque Royale du Canada (RBC) publié en 2013 a révélé que 91 % des ainés désirent rester dans leur maison et vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. « Tel est le but, se réjouit-elle. La raison sociale de mon entreprise l’illustre bien ! »

Espérons que les services de ce genre se développeront rapidement ! Nombreuses sont les personnes qui désirent prendre en main leur santé et qui aspirent à de l’aide empreinte d’humanité. 

 

Autonome + 

819-342-0567

facebook.com/autonomeplus

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.