Publicité

8 juin 2020 - 04:00

Le 15 juin : journée mondiale contre la maltraitance faite aux aînés

Windsor - Le 15 juin prochain se déroulera la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées. Cette journée est l’occasion de rappeler l'importance d'agir collectivement pour prévenir et contrer tous les types de maltraitance envers les aînés qu’elle soit physique, psychologique, financière, sexuelle ou organisationnelle, de l’ordre de la violation de droit ou de l’âgisme.  En ce temps de pandémie et surtout à cause de l’isolement social des aînés, la maltraitance est encore bien présente autour de nous et peut se produire en silence, sans témoin. 

Par définition, la maltraitance se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance.  Il s’agit d’un geste singulier, ou répétitif qui cause du tort et de la détresse à une personne aînée.  C’est inacceptable et nous devons plus que jamais être à l’affut : heureusement, le déconfinement permet la reprise des contacts dans plusieurs milieux alors profitons-en et soyons attentifs. Il faut oser nommer à la personne qui semble subir un préjudice que nous sommes inquiets pour elle et l’encourager à dénoncer cette situation pour que ça arrête.  Il arrive parfois que la personne refuse d’en parler et préfère garder le silence de peur de voir une relation significative se briser ou à cause de la honte reliée à cette situation d’abus.  Des ressources sont là pour elle et pour les témoins. Une ligne d’écoute et de référence existe : la LIGNE AIDE-ABUS-AÎNÉS qu’on peut rejoindre 7 jours sur 7, de 8h à 20h au 1-888-489-ABUS (2287), le Centre d’action bénévole de Windsor au 819-845-5522, le Centre d’action bénévole de Richmond au 819-826-6166 et le Centre d’action bénévole de Valcourt au 450-532-2255  ainsi que l’accueil psychosocial du CSSS du Val-Saint-François au 819-542-2777 poste 55225.

Cette année, à cause des circonstances entourant la crise sanitaire de la COVID-19, il n’y aura pas de rassemblement ou d’activité publique pour souligner la journée du 15 juin. Par contre, les membres de la Table de concertation pour les aînés du Val-Saint-François et la Concertation estrienne contre la maltraitance ont mis sur pied une panoplie d’actions de communication qui visent à rejoindre les gens directement dans leurs milieux de vie : une campagne de  publicités à la  radio sur les ondes de Rythme FM et de 107.7; des entrevues radiophoniques, présence sur les médias sociaux, communiqués dans la Tribune, La Pensée de Bagot et les Actualités-l’Étincelle, CIAX, etc  De plus, le Théâtre Parminou a créé des capsules vidéo en ce temps de confinement pour continuer de rejoindre les retraités et les aînés afin de contribuer à briser leur isolement. Il rend possible la diffusion de ses courtes capsules gratuitement à cette adresse : https://parminouallumeuses.bookmark.com/.

D’autres activités de sensibilisation auront lieux au cours de l’automne. Pour plus de renseignements sur ce qui se passe près de chez-vous dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des aînés 2020, vous pouvez communiquer avec Mme Claudia Belzile, coordonnatrice de la Table de concertation pour les aînés du Val-Saint-François au courriel suivant tableainesvsf@gmail.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.