X
Rechercher
Publicité

Une mère de cinq enfants se lance dans la campagne pour le PCQ

durée 9 septembre 2022 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Windsor — Veuve et mère de cinq enfants, Marylaine Bélair a décidé de se lancer dans la présente campagne électorale provinciale dans Richmond sous la bannière du Parti conservateur du Québec.

« Si je me présente, c’est à cause de la dérive que notre démocratie a connu dans les deux dernières années. Il y a un manque d’opposition évident à l’Assemblée nationale. Il y a aussi le manque de compassion du gouvernement pour les dommages collatéraux provoqués par les mesures sanitaires de la pandémie. Ma famille a écopé ; j’ai perdu mon conjoint pendant cette période. Cette situation n’a pas été facile et il n’y avait aucune voix pour se faire entendre », souligne Mme Bélair, qui habite la circonscription électorale de Richmond.

Depuis 2019, elle est également entrepreneure et contrôleuse financière chez UNiRO, une entreprise sherbrookoise spécialisée en robotisation des entreprises manufacturières. 

« Ça prend de l’engagement du peuple pour avoir une réelle démocratie et j’ai décidé que cette implication, elle commence par moi. J’enseigne à mes enfants qu’on peut ne pas être satisfait de tout dans la vie et qu’on peut bien blâmer tout le monde, mais que faisons-nous pour apporter les changements que l’on souhaite ? C’est ce que j’ai décidé de faire en me présentant comme candidate pour le Parti conservateur du Québec. J’ai hâte d’aller à la rencontre des gens, de discuter avec eux, de comprendre ce qui les préoccupe », raconte Mme Bélair.

Entre autres, elle propose une série de mesure visant les familles du Québec. Par exemple, Le Parti conservateur du Québec aidera financièrement les aidants naturels pour améliorer la qualité de vie des ainés et pour prolonger leur séjour en milieu familial lorsque c’est possible.

La candidate du PCQ souhaite aussi bonifier l’allocation familiale en suivant l’inflation et le coût de la vie, en offrant un bon imposable de 200 $ par semaine par enfant en laissant à la discrétion des parents le choix en service de garde ; elle veut aussi donner un crédit d’impôt supplémentaire pour les familles de deux enfants et plus et en laissant le choix des écoles ou de l’enseignement à la maison. 

Mme Bélair propose une baisse temporaire de la taxe sur l’essence, la cessation de la taxe sur les biens usagés et des baisses d’impôt substantielles. Sous un gouvernement conservateur, l’augmentation de l’exemption personnelle de base d’impôt des particuliers passera à 20 000 $ plutôt que 15 728 $ et les taux d’imposition seront diminués de 2 % pour tous les Québécois, passant de 15 % à 13 % pour les premiers 46 295 $ et de 20 % à 18 % pour les Québécois gagnant un salaire entre 6 295 $ et 92 580 $.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • ÉL
    Éric Lancaster
    temps Il y a 4 mois
    On reste chez notre fils, Stacey. Ses probléms deviént nos probléms. Trés malade et une an sans aucune revenue, il se sent abandonné par tous, On a contacté les députés provincial et fédéral; L'Action Plus; Le Mouvement des Chômeurs et Chômeuses et en Janvier, Il a demandé L'aide Sociale. Rien, jusqu'a date.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 avril 2024 | 4h00

Projet de loi 57 : « Assez, c’est assez ! »

Val-Saint-François — Selon le député de Richmond à l’Assemblée nationale, André Bachand, le projet de loi 57 visant à protéger les élus et à renforcer la démocratie municipale, ne règle pas tout, mais il envoie deux messages clairs. « Assez, c’est assez ! », lance d’entrée de jeu le député de Richmond, lors d’une entrevue accordée au journal ...

17 avril 2024 | 4h00

Les élus de la région accueillent avec satisfaction le projet de loi 57

Val-Saint-François - Les élus du Val-Saint-François accueillent favorablement le projet de loi 57 visant à protéger les élus et à favoriser l’exercice sans entraves de leurs fonctions et modifiant diverses dispositions législatives concernant le domaine municipal.  Le projet de loi répond à deux priorités du gouvernement, soit de mieux protéger ...

4 avril 2024 | 4h00

Richmond gardera le même territoire pour les prochaines élections

Actualités - L’Étincelle — À la suite de la suspension des travaux portant sur la révision de la carte électorale, la circonscription électorale de Richmond gardera le même territoire lors des élections du 5 octobre 2026. Ainsi, la MRC des Sources, qui devait se joindre à la circonscription électorale de Drummond–Bois-Francs, demeurera dans la ...