X
Rechercher
Publicité

Protection contre les incendies

« Nous avons pris la bonne décision » - Daniel Veilleux, maire de Saint-Denis

durée 2 février 2024 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-Denis-de-Brompton — Les autorités municipales de Saint-Denis-de-Brompton ont été agréablement surprises par la force de frappe appliquée lors de l’incendie qui a endommagé le Tim Hortons le samedi 20 janvier dernier.

Selon le maire de Saint-Denis-de-Brompton, Daniel Veilleux, il s’agit d’une preuve tangible démontrant que le conseil municipal a fait le bon choix en s’associant avec le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke il y a un an.

« Nous l’avons échappé belle. N’eût été l’intervention rapide des pompiers de Sherbrooke et de la force de frappe appliquée le jour de l’incendie, les dommages auraient été beaucoup plus importants », de dire le premier magistrat.

Selon lui, il était impressionnant de voir le déploiement lors de cet incendie qui a fait, selon l’estimation des pompiers, plus de 100 000 $ de dommages. « Sur place, j’ai compté sept camions d’incendie et la présence d’une trentaine de pompiers. Ils ont même lancé une quatrième alarme en prévention, considérant la température et le froid », souligne M. Veilleux. 

En fait, les pompiers sont arrivés sur les lieux de l’incendie neuf minutes après l’appel initial. « C’est une chose que nous n’aurions jamais eue avec les pompiers de Saint-Denis-de-Brompton. Et ce n’est surtout pas pour dénigrer leur travail. Sherbrooke peut compter sur des équipements complets et très spécialisés. Ce sont des professionnels et on peut le constater sur le terrain », soutient le maire de Saint-Denis-de-Brompton.

« Quand le conseil municipal a pris la décision de conclure une entente intermunicipale avec Sherbrooke, poursuit-il, nous souhaitions ce qu’il y a de meilleur. Nous voulions protéger nos citoyens. C’est ce qu’on a fait. Aujourd’hui, ce malheureux événement nous indique que nous avons pris la bonne décision. » 

Le service incendie de la Ville de Sherbrooke coûte 750 000 $ à Saint-Denis-de-Brompton. Selon le maire, si Saint-Denis n’avait pas été desservie par Sherbrooke en matière de protection contre les incendies, les contribuables auraient eu à payer 7 % de plus sur le compte de taxes. 

« Il n’y a pas eu de blessé. Les dommages sont limités à un seul commerce. Quand j’ai vu les pompiers de Sherbrooke s’exécuter, je me suis dit que les citoyens de Saint-Denis étaient bien protégés. Il faut se rappeler, au départ, que ce n’était pas une décision facile à prendre. Il y a des gens qui sont venus me voir pour me dire qu’ils comprenaient maintenant la décision du conseil », de dire M. Veilleux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Publié à 4h00

Kingsbury perd sa mairesse et sa directrice générale

Kingsbury - En raison d’un climat de travail tendu au sein du conseil, la mairesse de Kingsbury, Martha Hervieux, a pris la décision de ne pas terminer son mandat et de quitter la vie politique active. Elle part avec une certaine amertume. « Je sais que personne ne fait l’unanimité dans son milieu. Mais je me serais attendue à ce qu’on fasse la ...

9 juin 2024 | 4h00

Travaux de réfection au parc canin de Windsor

Windsor — La Ville de Windsor confirme le début des travaux de réfection au parc canin, visant à améliorer l’expérience des usagers et la sécurité de l’espace. Ces travaux comprendront le remplacement des lampadaires pour un éclairage plus performant et le renouvellement de la surface avec un matériau de haute qualité. L’objectif de ces ...

8 juin 2024 | 4h00

Saint-Claude évaluera la sécurité du barrage du lac Boissonneault

Saint-Claude — Québec accorde 30 000 $ à la municipalité de Saint-Claude pour la réalisation de l’étude d’évaluation de la sécurité du barrage du lac Boissonneault. C’est ce qu’a annoncé le député de Richmond, André Bachand, au nom du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre ...