Publicité

17 janvier 2024 - 04:00

Le conseil tient tête aux mécontents

Par Ghislain Allard, Journaliste

Stoke — Même si 250 personnes ont signifié leur mécontentement par de nombreuses questions lors de la séance du conseil municipal, lundi soir, les élus de Stoke n’ont pas l’intention de revenir en arrière et de modifier le budget 2024 prévoyant une hausse moyenne des taxes de 19,2 %. 

La salle du centre communautaire était bondée. Durant plus de trois heures, les contribuables ont défilé devant le micro pour poser leurs questions en lien avec cette augmentation substantielle.

« Il n’est pas question que le conseil révise son budget. C’est une décision du conseil », a lancé le maire de Stoke, Luc Cayer, après l’assemblée.

Il précise que ceux et celles qui souhaitent vraiment contester le budget 2024 peuvent le faire en s’adressant au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Déneigement

Le coût du déneigement est revenu à quelques reprises au cours de la soirée. Il s’est dit ouvert à ce que la municipalité prenne en charge les opérations de déneigement, ce qui, pour plusieurs, pourrait faire diminuer la facture de façon importante. Le coût du déneigement a bondi de 26 %. 

« Ce que nous voulons, c’est ce que ça coûte le moins cher possible. En regardant les municipalités autour de nous, on se rend compte qu’il y a des économies à faire pour celles qui font leur propre déneigement. Nous voulons regarder toutes les options possibles pour les prochaines années. », a dit M. Cayer. 

Il n’est toutefois pas question de résilier l’actuel contrat de déneigement de trois ans.

De toute évidence, certains élus n’étaient pas très à l’aise avec le budget 2024. « Je suis sensible à votre surprise, à votre incompréhension, à votre inquiétude, à votre frustration et, pour certaines personnes, à votre colère face à une augmentation aussi importante de votre compte de taxes. Si je n’étais pas une élue, moi aussi je serais assise dans la salle avec vous pour comprendre et pour poser des questions. Je vous confirme que je suis déçue et insatisfaite du budget présenté cette année. Toutefois, je peux vous assurer que l’exercice collectif que nous avons fait sur ce que nous pouvions contrôler a été très rigoureux », a soutenu Lucie Gauthier, conseillère au siège no 4, juste avant la période de questions.

« Personne n’est content du présent budget », a pour sa part avoué le maire de Stoke. 

Plusieurs questions ont porté sur l’utilisation des surplus dans la préparation des budgets. Certains se sont demandé si la municipalité ne pouvait pas explorer la possibilité d’utiliser d’autres revenus. La tenue d’un référendum sur le budget a été proposée.

À part quelques éclats, la soirée d’information s’est déroulée de façon civilisée. 

Certains citoyens ont signifié leur intention de suivre de plus près la préparation du budget 2025. Pour d’autres, la soirée a été plutôt décevante. « Tout est organisé d’avance. Rien de va changer. C’est une démarche un peu inutile », a soutenu une citoyenne, à la sortie de la salle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.