X
Rechercher
Publicité

Saint-Denis a besoin de 10 M$ pour rouvrir son aréna

durée 17 décembre 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-Denis-de-Brompton — Ce n’est pas demain matin que l’aréna de Saint-Denis-de-Brompton pourra rouvrir ses portes. Des travaux de réfection de 10 M$ sont nécessaires.

Selon le maire de Saint-Denis-de-Brompton, Daniel Veilleux, la municipalité ne peut assumer le coût des travaux sans l’aide du gouvernement provincial.

« Nous avons reçu le rapport final il y a quelques jours et, évidemment, l’ampleur des travaux à réaliser ne peut être assumée par la municipalité seule », admet le premier magistrat. 

Ainsi, lors de la séance régulière du conseil du 4 décembre, le maire de Saint-Denis-de-Brompton a indiqué qu’une demande a été déposée au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air (PAFIRSPA) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec afin de contribuer à la mise à niveau de son aréna. 

L’objectif est de mettre aux normes et d’optimiser les lieux pour répondre aux besoins de la population, soit en faire un centre sportif multifonctionnel qui offre davantage qu’une patinoire, en permettant la pratique de plusieurs activités sportives et récréatives sur un même plateau. 

« Nous croyons que nous satisfaisons tous les critères pour avoir accès à cette subvention. C’est sûr qu’une municipalité comme Saint-Denis, avec une population de 5000 habitants, n’a pas la capacité financière pour réaliser un tel projet. Bien sûr, la municipalité va aussi contribuer à la mise à niveau de l’aréna », de dire le premier magistrat. 

Selon le rapport de l’architecte, les murs en tôle de l’aréna doivent être changés, ainsi que les composantes d’isolation et d’étanchéité ; une facture de près de 1 M$. S’ajoute à cela, la rénovation complète des vestiaires et toilettes ; une autre facture de près de 1,5 M $. 

L’ensemble du projet de réfection du centre sportif multifonctionnel devrait aussi inclure la démolition de certaines zones pour reconstruction aux normes. La résistance au feu, l’installation de bandes de patinoire et gradins, un nouveau système de réfrigération et l’électricité sont à l’agenda. 

« On se croise les doigts pour que notre demande de subvention reçoive un accueil favorable. Pour nous, c’est important. Une municipalité comme la nôtre sans centre sportif multifonctionnel est pratiquement impensable », de dire M. Veilleux.

L’aréna Le Stardien a été construit il y a 40 ans par des citoyens de l’endroit. Durant cette période, ce sont eux qui ont vu à l’entretien de façon bénévole. « C’est maintenant à la municipalité de prendre la relève », raconte le maire Veilleux.

L’aréna pourra aussi servir de centre de services d’urgence lors d’un sinistre. « Actuellement, nous n’avons pas de place pour la période hivernale. Pour nous, c’est important ; ce n’est surtout pas un caprice. C’est un incontournable », termine le maire de Saint-Denis-de-Brompton.

Dans le meilleur des cas, si la subvention est acceptée rapidement, l’aréna sera accessible en octobre 2025. Le privé pourrait être sollicité.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juillet 2024 | 4h00

Val-des-Sources célèbre son histoire en grand

Val-des-Sources — Le samedi 6 juillet dernier marquait le jour exact du 125e anniversaire de la Ville d’Asbestos, devenue Val-des-Sources comme on le sait.  Bien qu’une pléiade d’activités ont lieu tout au long de l’année, le comité organisateur de la fête et les autorités de la ville avaient bien évidemment ciblé cette date comme point culminant ...

12 juillet 2024 | 4h00

Un parc aménagé à la Poudrière grâce aux scouts

Windsor — Grâce à une participation financière substantielle des scouts de Windsor, les autorités municipales ont inauguré le vendredi 28 juin un parc aménagé à la Poudrière.  Le parc comprend entre autres des tables en béton, un jeu de poches, un jeu de tic-tac-toe, un jeu de dames géant et une boîte à livres.  « Beaucoup de gens se rendaient ...

10 juillet 2024 | 4h00

La Ville de Windsor dit « non » au dynamitage

Windsor — De façon unanime, le conseil municipal de Windsor a refusé de donner son autorisation à du dynamitage lié au projet domiciliaire Place du barrage, dans le secteur Greenlay. Ainsi, le projet pourrait être retardé. Réunis en assemblée ordinaire le mardi 2 juillet, les membres du conseil ont ainsi rejeté la demande du promoteur, Sphère ...