X
Rechercher
Publicité

Intersection des routes 222 et 249 à Saint-Denis-de-Brompton

Pas question de feux de circulation pour l’instant

durée 28 octobre 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-Denis-de-Brompton — À court terme, le ministère des Transports et de la Mobilité durable n’a pas l’intention d’installer des feux de circulation à l’intersection des routes 222 et 249 à Saint-Denis-de-Brompton. 

En octobre 2022, la municipalité avait interpellé le ministère pour l’implantation de feux de circulation à cette intersection. 

« Essentiellement, l’étude concluait que, d’après les données de comptage de 2021, des feux de circulation n’étaient pas justifiés à court terme », soutient Isabelle Dorais, conseillère en communication et porte-parole du ministère des Transports et de la Mobilité durable. 

Les résultats de cette étude avaient d’ailleurs été présentés à la municipalité lors d’une rencontre tenue le 6 avril 2023.

Selon les plus récentes données de 2022, en moyenne, 6800 véhicules circulent à l’approche est de la route 222 et environ 2300 dans la voie la plus achalandée de la route 249. En fait, environ 8000 véhicules passent par cette intersection de façon quotidienne. 

« Maintenant, à moyen terme, si le débit de circulation augmente, une réévaluation devra être réalisée pour prendre en compte l’évolution de la situation », de dire Mme Dorais.

Au cours des derniers jours, le ministère a reçu la résolution de la municipalité afin d’évaluer l’implantation d’un dispositif pour piétons à l’intersection des routes 222 et 249 à Saint-Denis-de-Brompton. Les autorités municipales souhaitent que le ministère mette en place une des installations permettant de signaler aux automobilistes qu’une personne s’apprête à traverser à l’intersection.

« Actuellement, des arrêts dans toutes les directions sont implantés à cette intersection et des feux clignotants sont en place. Toutefois, une rencontre entre les représentants du ministère et ceux de la municipalité aura lieu au cours des prochaines semaines afin de déterminer les besoins de cette dernière », souligne la porte-parole du ministère.

Les arrêts dans toutes les directions ont été implantés en 1997. La municipalité avait alors demandé l’ajout d’un feu clignotant pour sécuriser l’intersection. Le ministère des Transports en avait alors fait l’installation sur poteaux de bois et filin d’acier malgré le fait que l’équipement n’était pas jugé nécessaire. 

« Il ne faut pas se le cacher : il y a beaucoup de circulation à cette intersection. Il y a de jeunes enfants avec leurs parents qui traversent à cet endroit. La lumière clignotante pour piéton est une première étape. Après quoi, il faudra probablement voir à installer des feux de circulation », avait dit Daniel Veilleux, maire de Saint-Denis-de-Brompton, lors d’une entrevue avec le journal.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juin 2024 | 4h00

Le conseil municipal de la Ville de Windsor félicite Maude Cloutier

Windsor — Maude Cloutier, originaire de Windsor, a été récemment honorée par plusieurs distinctions prestigieuses qui soulignent son excellence académique et son engagement exceptionnel dans le domaine de la biologie. Das ce sens, le conseil municipal lui a rendu hommage. Maude Cloutier, diplômée du programme doctoral en biologie de l’Institut ...

16 juin 2024 | 4h00

Nomination d’Émilie Boulet au poste de directrice générale adjointe à Windsor

Windsor — La Ville de Windsor est heureuse d’annoncer la désignation d’Émilie Boulet, actuellement trésorière de la Ville, au poste de directrice générale adjointe. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une restructuration de l’administration municipale visant à optimiser l’efficacité et la gestion des ressources.  Mme Boulet continuera ...

14 juin 2024 | 4h00

Des gros rebuts laissés un peu partout à Saint-Denis

Saint-Denis-de-Brompton — Avec l’arrivée du printemps, la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton est actuellement soumise à une nouvelle problématique : des rebuts et des résidus encombrants sont délibérément déposés par des citoyens aux abords des installations municipales. « Pour nous, c’est du non-respect. C’est une situation très ...