Publicité

25 septembre 2021 - 04:00

BIBLIOTHÈQUE DE RICHMOND

Un regroupement citoyen réclame l’engagement des candidats en vue du prochain budget

Richmond - Le Regroupement Pour une Bibliothèque Publique de la Région de Richmond lance un appel aux candidats et candidates aux élections municipales de Richmond, Cleveland et Melbourne. Cet appel s’inscrit dans la suite des démarches pour améliorer l’offre de services de la bibliothèque Daniel Ménard (R.C.M.) entamées il y a plus d’un an. En effet, le regroupement de citoyens réclame des engagements significatifs pour améliorer le fonctionnement et l’offre de services de la bibliothèque.

Pour ce faire le regroupement cible deux objectifs qu’il juge incontournable :

1- Changer le statut légal de la bibliothèque, la faisant passer d’un organisme privé à un service municipal (public).

2- Adhérer au Réseau des bibliothèques publiques de l’Estrie (Réseau Biblio).

Le regroupement explique qu’en transformant l’organisme privé actuel en service public, celui-ci deviendra admissible à plusieurs programmes de subventions qui profiteront aux citoyens et à la promotion de la lecture. La création d’un organisme municipal assurera également la transparence dans la gestion et les finances de la bibliothèque ainsi qu’un meilleur contrôle sur la qualité des services. Finalement, dans un but d’être à l’écoute des besoins de ses citoyens, la création d’un organisme public assurera une meilleure communication entre la bibliothèque et les citoyens puisque c’est la municipalité qui sera directement redevable des services offerts. Il est important que les candidats et candidates sachent que moins de 1% des bibliothèques au Québec sont privées et que la tendance générale est d’aller vers un service public.

Le regroupement tient à rappeler aux futurs élu-e-s que le ministère de la Culture et des Communications vient tout juste d’octroyer une aide financière de 23 520 000 $ aux bibliothèques publiques du Québec, dont près de 70 000 $ pour les bibliothèques de Windsor et Val-des-Sources.

e regroupement croit qu’il est grand temps que Richmond embarque dans le mouvement des bibliothèques publiques. Pour reprendre les propos de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy : « Les bibliothèques publiques sont des lieux qui offrent aux citoyennes et citoyens un accès privilégié à la culture et à l’apprentissage, et qui les mettent en contact avec toutes les facettes des arts. Ce sont aussi des endroits conviviaux qui contribuent à leur épanouissement personnel. Notre gouvernement reconnaît le rôle essentiel des bibliothèques publiques dans la démocratisation de l’accès à la culture et au savoir. Les Québécois es et Québécois peuvent être fier de ce réseau qui assure la diffusion et le rayonnement des livres québécois et qui est un maillon important de la chaîne du livre au Québec. »

Dans un deuxième temps, l’adhésion au Réseau Biblio permettra, entre autres, de mettre à jour le système informatique pour que les membres puissent rechercher, réserver, et renouveler leurs documents en ligne, directement de leurs domiciles. Faire partie du Réseau donnera également accès à une multitude de livres, revues, documentation en ligne. Le réseau offrira la possibilité de faire des prêts interbibliotèques et augmentera la collection de livres physiques ainsi que son renouvellement. Il faut souligner que tous ces services seront également disponibles pour la communauté d’expression anglophone, qui constitue une part importante de la population. Le Réseau Biblio pourra accompagner la bibliothèque lors de l’implantation et demeurera présent en tout temps pour de l’information, des formations, des animations et des expositions.

Le Regroupement Pour une Bibliothèque Publique de la Région de Richmond s’est formé au cours de la dernière année suite aux consultations publiques pour l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et des familles, organisées par la ville de Richmond.

Au fil des nombreuses consultations organisées par la Ville, l’amélioration des services de la bibliothèque est toujours ressortis parmi les priorités citoyennes et s’est même inscrit dans la nouvelle politique familiale de la ville de Richmond, lancée en août dernier. Au cours des dernières années, plusieurs citoyens sont entrés en contact avec la bibliothèque, la ville, les conseillers municipaux, et le Réseau Biblio pour faire avancer les choses, mais malgré de nombreuses démarches, les choses n’ont toujours pas évolué. Le regroupement demande donc aux candidats de se prononcer clairement sur ce dossier et de prendre un engagement en vue du prochain budget.

En terminant, le regroupement tient à souligner l’effort bénévole remarquable qui a été toujours été déployé pour la lecture et l’accès aux livres à Richmond et souhaite s’inscrire dans cette lignée afin de faire évoluer la bibliothèque en diapason avec son époque. En effet, la pandémie aura permis de constater à quel point les services numériques et la culture sont importants dans la vie des citoyennes et citoyens de la région de Richmond. Le regroupement croit ainsi qu’il est essentiel que les futurs élu-e-s se prononcent sur cet enjeu de taille pour la région.

Plusieurs membres du regroupement tiennent à souligner leur intérêt à s’impliquer bénévolement afin de faire de cette transition une réussite.

Regroupement Pour une Bibliothèque Publique de la Région de Richmond : Marjolaine Delisle, Cleveland, Myriam Beaulieu, Melbourne, Émilie Lapierre, Richmond, Michelle Laberge, Richmond, Danny Dequoy, Richmond, Aude Néron, Richmond, Mélissa Ducharme, Richmond, Benoit Saint-Pierre, Richmond, Mathieu Rheault, Melbourne, François Forcier, Richmond, Guillaume Briand, Richmond, Roxane Beaulieu, Richmond, Marie-Ève Saint-Laurent, Richmond, Martin Tremblay, Richmond, Mireille Soucy, Richmond, Eric Donacimiento, Melbourne.

Pour rejoindre le regroupement ou communiquer avec ce dernier, contactez Myriam Beaulieu 819 826- 2392 ou Marjolaine Delisle 819 239-2859 ou par courriel : myriam.m.beaulieu@gmail.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.