Publicité

10 mars 2020 - 04:00 | Mis à jour : 16 mars 2020 - 10:52

Allocutions des Maires de la région de Richmond

RICHMOND

Bertrand Ménard, Maire de Richmond.

C'est avec beaucoup de plaisir que je m'adresse à vous pour vous faire part de quelques projets réalisés et d'autres à venir.

La dernière année a été marquée par d'importants travaux d'infrastructures sur le territoirede la Ville de Richmond. Nous avons refait toutes les infrastructures de la rue Principale Sud,  ce qui comprend les conduites d'eau potable, d'eaux usées,  d'eau pluviale, les trottoirset bien sûr la chaussée. Ces travaux ont nécessité des investissements de plus de deux millions quatre cent mille dollars.

Parallèlement à ces travaux, nous avons également refait la surface de roulement et lestrottoirs de la rue Belmont qui en avaient grandement besoin pour un investissement detrois cent cinquante mille dollars.

De plus, l'automne dernier, nous avons inauguré le chantier de

Han logement sur la rue Craig, derrière la Société des alcools du Québec.  Il s'agit là d'unprojet  collectif puisqu'il a fait appel à la générosité non seulement  de la Ville de Richmond, mais aussi de First Choice, propriétaire de Provigo-Maxi qui a fourni le terrain gratuitement, et aussi la contribution financière de gens d'affaires locaux que je me permets  de nommer:

Madame Lise Bourbeau;

Monsieur  Rudy Pelletier, Usinatech;

Monsieur  Philip Leng, Pharmacie Familiprix Philip Leng; 

Monsieur Léa Gaudet, Clinique dentaire de Richmond; 

Messieurs Marcel et Réal Couture, Gabriel Couture & Fils;

Monsieur Bruce Kerr;

Monsieur Jean-Paul Deslauriers, Produits Hévéa; 

La Caisse Desjardins du Val-Saint-François Desjardins Entreprises.

Sans eux ce projet de construction de huit unités d'habitation pour personne à mobilitéréduite n'aurait pu se concrétiser. Je tiens à préciser qu'il s'agit d'un investissement deplus d'un million trois cents mille dollars.

Investissement

À Richmond, deux mille vingt sera synonyme d'investissement pour les familles. La Villesouhaite, en effet, réaliser plusieurs projets importants de loisirs cette années.  Les plusambitieux parmi eux sont tous dépendants d'une aide financière du gouvernement quenous tenterons d'obtenir.

Parmi ces projets, il y a la deuxième phase de réalisation du Parc Gouin. Un investissementtotalisant  plus de 150 000 $ permettra  la construction d'une glissade hivernale dans le parc, d'une deuxième aire de repos, et permettra l'ajout d'une piste d'hébertisme le long d'unsentier tout en achevant l'aménagement des sentiers.

La Ville souhaite aussi obtenir une aide financière pour réaliser un parc intergénérationnel àla Place des loisirs,  un investissement subventionnable lui aussi de plus de 150 000 $. Cetaménagement sera érigé sur les fondations de l'ancienne 7e avenue, en bordure du terrainde l'école primaire Plein-Cœur et des jeux de pétanque. L'objectif est de créer un endroitoù plusieurs activités pourront avoir lieu et où l'ensemble des groupes d'âge pourront seretrouver et échanger.

La Ville a aussi comme projet, conditionné par une subvention, de doter la place des loisirsd'un jeu d'eau. Un investissement subventionnable qui atteindra 150 000 $. Il permettraaux citoyens de se rafraîchir pendant les températures chaudes de l'été, et qui deviendral'un des endroits de prédilection pour les plus jeunes pendant les belles journéesensoleillées.

Développement anciennes écoles

D'ailleurs, en parlant d'investissement important, en décembre dernier, notre député, monsieur André Bachand, est venue à Richmond annoncé en grande pompe la démolition prochaine des anciennes écoles. Peu esthétique et accaparant un espace important au coeur de notre ville, ces écoles abandonnées depuis plusieurs années étaient devenues un frein à notre

développement. Nous avons accueilli cette annonce avec joie et soulagement. Une fois libérer de ces bâtiments, ce secteur connaîtra un développement rapide. Notre rôle sera, après la démolition de ceux-ci, d'émettre les grandes lignes de ce que nous souhaitons pour ce futur secteur. 

Nous savons que les besoins sont grands à Richmond pour les familles et les plus de 55 ans, c'est pourquoi nous souhaitons que les constructions sur ce site puissent contribuer à augmenter l'offre de service et d'habitation leur étant destinée. L'objectif sera de voir à la construction d'un secteur offrant une grande qualité de vie.

Gaz naturel

Un dossier important occupera aussi notre attention cette année : l'obtention du gaz naturel dans le parc industriel de Richmond. Depuis plusieurs années la Ville de Richmond, en collaboration avec le Comité de promotion industrielle de Richmond, travaille activement à la réalisation de ce projet. En

novembre dernier, une grande réunion regroupant les députés provincial et fédéral ainsi qu'une quinzaine de dirigeants d'entreprises a eu lieu dans l'objectif de faire avancer le dossier. Tous souhaitent que Richmond se dote rapidement du gaz naturel. C'est pourquoi la Ville travaille de concert avec ses partenaires afin que le dossier chemine rapidement au niveau du gouvernement. 

Sur ce point, nous pouvons compter sur la participation active de notre député. Nous savons que la venue du gaz naturel serait un atout

incontestable pour le développement économique de notre région. En deux mille vingt, nous comptons donc redoubler d'efforts afin que nous puissions, d'ici la fin de l'année, pouvoir annoncer la venue d'une nouvelle source d'énergie pour le parc industriel.

Politique familiale

Bien consciente que ce n'est pas tous d'investir dans des infrastructures de loisirs pour devenir attirantes pour les familles, Richmond a décidé en deux mille vingt de se doter d'une politique familiale ainsi que d'un plan d'action sur trois ans visant à améliorer leur qualité de vie. Le plan d'action qui sera élaboré prochainement contribuera à mieux répondre aux besoins des familles et aura comme ambition de favoriser et de mobiliser l'ensemble des acteurs de la municipalité sur les enjeux liés à la famille. 

Un comité de plus de 15 membres travail présentement à l'élaboration de la politique et de son plan d'action. Ce comité, très représentatif du milieu, est composé de deux conseillères municipales, des représentants des trois écoles de Richmond, de la direction des services de garde, de représentants d'organismes oeuvrant auprès des familles ainsi que de plusieurs parents de la communauté. Ceux-ci ont par ailleurs réalisé une consultation citoyenne le 17 novembre dernier afin de connaître l'opinion des richmondais sur le contenu de la future politique et son plan d'action. Cette participation citoyenne assurera une politiquereprésentative des besoins de la communauté. Dès l'an prochain, des actions de ce nouveau plan seront mise à exécution afin de penser et d'agir pour les familles d'ici.

Transport actif

D'autres actions viendront aussi bonifier la qualité de vie des familles au courant de l'année. En effet, nous avons tout récemment lancé une vaste étude de planification stratégique qui permettra le développement et le déploiement de notre réseau de transport actif. Cette planification, qui sera adoptée l'automne prochain, permettra à la Ville de connaitre les besoins en infrastructures piétonnes et cyclistes à ajouter à notre planification quinquennale de travaux, l'objectif étant, bien sûr, d'accroitre la sécurité de tous et d'augmenter le nombre de citoyens qui se déplacent à pied et à vélo. 

Afin d'obtenir des résultats optimaux, la planification stratégique analysera de manière détaillée la situation du transport actif à Richmond. Un vaste sondage citoyen a déjà eu lieu à ce sujet. Il sera suivi d'une grande consultation citoyenne dans les prochains mois. L'information collectée déterminera les besoins et les freins à l'utilisation des modes de transport actifs à Richmond.

La Ville souhaite aussi que l'implantation de ces mesures permettent aux citoyens d'être physiquement plus actifs et donc en meilleure santé physique et mentale. Un volet promotion de notre plan stratégique viendra compléter ladémarche. Ce volet aura pour objectif de faire connaître notre réseau et d'encourager un plus grand nombre de citoyen à utiliser la marche ou le vélo pour se déplacer.

Comité citoyen

Vous l'avez entendu, plusieurs projets pour deux mille vingt se réalisent avec la participation des citoyens. De plus en plus, la Ville de Richmond est fière du chemin parcouru avec ses comités citoyens depuis près de deux ans. Issus d'une consultation citoyenne, les comités sont plus actifs que jamais. Ceux-ci travaillent d'ailleurs sur plusieurs projets dans le but d'améliorer la ville. Bien des changements ont eu lieu depuis le début.

En effet, le modèle participatif que nous avons mis en place laisse beaucoup de flexibilité à l'organisation. Ainsi, au départ 7 comités citoyens avaient été formés. Ceux-ci ont par la suite été fusionné pour créer trois comités citoyens augmentant ainsi la mobilisation des membres. Cette refonte des comités permet aussi de s'assurer qu'il n'y a pas de chevauchement de projets ou de démarches. Toutefois, l'expérience a démontré que les membres des comités souhaitaient se rencontrer plus régulièrement en grand comité. Qu'à cela ne tienne, nous avons fusionné les trois comités pour créer un seul Grand comité citoyens. Au besoin, des sous-comités ayant des objectifs clairs et des projets particuliers seront mis en place.

Depuis cette dernière fusion, déjà trois rencontres du Grand comité citoyens ont eu lieu. Maintenant, les citoyens et les élus sont convaincus que nous sommes dans la bonne direction. Nous sommes enthousiastes par les défis que propose la participation citoyenne et nous croyons que l'implication des richmondaises et richmondais dans l'amélioration de notre ville nous permettra collectivement d'avancer.

Pour conclure

En deux mille vingt, la Ville de Richmond souhaite rayonner. Nous avons d'ailleurs lancé au début du mois de février une campagne publicitaire sur les ondes de Radio-Canada-Estrie. Cette campagne a pour objectif d'attirer de nouveaux citoyens. Ce n'est qu'une des nombreuses actions que nous réaliserons. Cette année nous voulons démontrer tout le potentiel de la ville et mettre en place des stratégies afin de faire croître notre économie et notre qualité de vie.

L'an dernier, le conseil municipal de Richmond avait mandaté la firme Stratégies immobilières LGP pour produire un rapport sur le positionnement stratégique du parc industriel de la ville. Plusieurs idées de projets et des outils ont été proposées afin d'augmenter l'activité économique à la fois dans le parc industriel, mais aussi dans le centre-ville. Le rapport fait l'état d'un fort potentiel de développement. Nous nous devons d'exploiter ce potentiel. Pour y arriver, il est clair que l'ensemble des acteurs de la région doivent s'impliquer, se mobiliser tout en ayant comme objectif commun l'amélioration de notre communauté. Notre désir est de faire avancer l'économie de notre région afin que nous tous en profitent. Il faut qu'ensemble nous y travaillions, il faut qu'ensemble nous réfléchissions sur les stratégies qui semblent être les plus propices pour y arriver.

Bertrand Ménard, maire de Richmond.

 

 

CLEVELAND

Herman Herbers : Une 7e présentation à titre de maire du Canton de Cleveland

Cleveland – Bonsoir à vous tous. Merci de l’invitation. Il me fait toujours plaisir de partager avec vous nos réalisations en 2019 et projets 2020. 

Avant de démarrer, la Municipalité a reconnu la contribution de Mme Andrée Côté qui a reçu la médaille du Lieutenant Gouverneur pour son implication et dévouement comme bénévole, depuis 2014 à la bibliothèque. Mme Côté était très fière de cette reconnaissance.

Par ailleurs, nous avons modifié les règlements de zonage afin de permettre au Wales Home de commencer la première phase de leur projet de construction de 48 unités de condos et appartement, qui est prévu pour le printemps 2020 et pour la phase 2 regroupant 42 autres unités. Il s’agit d’un investissement de tout près de 19 millions.

2019

Nous avons eu pour 4,5 million en demande de permis de construction et rénovation. C’est une très bonne année avec plusieurs nouvelles constructions.

Collectivement avec la Municipalité régionale de comté (MRC), nous avons commencé la collecte de plus de 6 tonnes métrique de plastique durant l’année. Collectivement, nous avons acheté des bacs à récupération de verre pour l’ensemble de la MRC, incluant la région de Richmond qui est situé à l’aréna. Nous avons aussi pris la décision de bannir les sacs de plastiques afin de prioriser les sacs réutilisables.

Également en 2019, nous avons converti toutes nos lumières de rue au LED, ce qui va nous donner une réduction de coûts d’environ 70%, et un retour sur notre investissement en 4,5 ans.

Loisirs

Encore pour la collectivité en 2019, nous avons eu notre deuxième édition du tournoi de golf des maires. Un travail d’équipe des trois municipalités qui a été un franc succès avec une remise de 6000 $ aux organismes de jeunesse.

Nous travaillons présentement avec les municipalités de Richmond et Melbourne, de l’École secondaire régionale de Richmond et l’équipe du député André Bachand pour l’obtention d’une subvention pour l’installation de lumières sur les terrains de soccer à l’école. Un beau projet pour notre jeunesse, l’école et la communauté. Cependant, nous sommes une des rares villes où les terrains ne sont pas éclairés. Le projet a été déposé récemment.

Également, nous sommes tout près de compléter les travaux au terrain de balle avec l’installation d’un nouveau tableau indicateur, ainsi que l’aire de jeux pour les 0 à 5 ans.

Pour 2020, voici nos projets

• Nous allons investir environ 680 000 $ sur le chemin de la Rivière, chemin Vallée et Lockwood en profitant des programme subventionnée par le TECQ et RIRIL.

• Nous allons commencer un projet d’aménagement du terrain à côté de notre bureau municipal avec la construction d’un parc, d’une aire de jeux pour enfants et l’installation d’un gazebo. Il sera financé sur 3 ans avec les fonds FDT de la MRC.

• Afin d’améliorer la sécurité pour nos citoyens, nous avons prévu dans notre budget un montant afin d’installer graduellement des lumières pour les boites postales collectives en campagne. 

• Nous allons continuer notre virage vert et faire l’achat d’une auto électrique en 2020 pour les besoins de notre voirie. Nous avons 92 km de chemin à surveiller hiver comme été. Au lieu de prendre le camion, nous allons prendre l’auto plus économique et plus propre. C’est certain que l’achet sera chez JN Auto.

• Afin que nos bureaux soient plus fonctionnels, nous allons compléter la phase deux de notre projet d’amélioration de notre immeuble que nous avons commencé en 2018 avec la construction d’un garage. Nous allons maintenant compléter les travaux de rénovations, réaménagement et amélioration de l’efficacité énergique du bureau municipal. Le volet sera en principe subventionné par le TECQ.

• Nos priorités comme municipalité sont toujours le développement résidentiel, l’attraction et rétention des familles en offrant des services à la hauteur des attentes des citoyens. Nous allons continuer de supporter les organismes OBNL et bénévoles, toujours pour travailler en collaboration avec les autres municipalités et la MRC.

En terminant, j’aimerais remercier le conseil municipal, les employés pour leur support, participation et implication dans nos projets. Leurs opinions sont importantes pour moi.

 

KINGSBURY

Martha Hervieux : la lettre K et le tableau d’ardoise 

Kingsbury – Il me fait plaisir de vous présenter un bref bilan de notre dernière année. D’entrer de jeu, j’aimerais d’abord clarifier la question de la dénomination que l’on doit donner à Kingsbury. 

Le dictionnaire suggère patelin, localité, hameau ou même trou. Au MAMH, on parle davantage de municipalité, canton, ville ou village et selon les statistiques, le Québec compte 609 municipalités, 45 cantons, 2 cantons-unis et 46 villages. Aussi, pour être appelée village, il municipalité de campagne doit avoir sur son territoire au moins 40 maisons, sur une superficie de moins de 60 arpents et une évaluation foncière minimale de 50 000 $. Si nous voulons bien faire les choses, nous devons donc dire Municipalité du Village de Kingsbury.

Et pour répondre à la question que bien des gens se posent, notre population actuelle s’élève à 139 citoyens. Inutile de vous dire qu’il est donc essentiel pour nous de garder notre monde en santé et de faire des bébés. Kingsbury, c’est une valeur de 12 M $ répartie sur 75 propriétés. C’est un budget annuel de 234 000 $ qui inclut un revenu de 90 000 $ qui provient du CPIK, le Complexe de promotion industriel de Kingsbury, dont la municipalité est propriétaire. 

Logo

L’un des dossiers qui a été mis en branle en prévision du 125e est la création de notre logo. Seulement 7 municipalités au Québec qui portent un nom qui commence par la lettre K. Il s’agit de Kamouraska, Kazabazua, Kiamika, Kpawa, Kinnear’s Mills, Kingsey Falls et Kingsbury. Nous avons donc choisi de mettre cette lettre en évidence, comme si elle avait été tracée sur un tableau d’ardoise provenant de la célèbre mine qui fut exploitée chez nous.

L’ardoise est aussi évoquée dans le bas de la forme qui rappelle les strates du minerai qui a longtemps servi à la fabrication des murets et des toits des maisons. Il allait de soi que l’on veuille aussi montrer la beauté de notre paysage et le caractère exceptionnel du marais qu’on retrouve chez-nous. Finalement, le a cédé sa place à une jolie quenouille inclinée vers l’avant et qui ajoute du mouvement et du dynamisme à l’ensemble du logo.

Pour conclure, je fais appel à votre imagination pour créer un coffre à outils idéal. Chaque citoyen devrait pourvoir :

• Un balai pour nettoyer son balcon et écarter les discordes;

• Une pelle pour se creuser les méninges et faîre les nouvelles idée;

• Des lunettes nouveau-genre pour voir promouvoir la beauté;

• Des projets stimulants qui encouragent l’entraide;

• Des sourires pour cultiver le bonheur à tous les coins de rue.

 

MELBOURNE

Le maire James Johnston retient l’importance de l’internet haute vitesse

Melbourne – La Municipalité du Canton de Melbourne a octroyé une aide financière à la coop de télécommunication Cooptel pour permettre la construction d’un réseau de fibre optique dans notre municipalité. Ce réseau offrira la téléphonie, la télévision et l’internet.

Le projet de construction est en cours et l’objectif de Cooptel est de terminer le territoire dans son entièreté, mais il est possible que certains secteurs soient plus problématiques selon la distance de fibre à installer. Cooptel prévoit brancher les premiers clients vers l’été 2020. 

Aide financière

Voici une liste partielle des organismes ayant bénéficié d’une aide fiancière du Canton de Melbourne en 2019 : le Centre de ski de fond Richmond-Melbourne, la Fondation Wales, la Société d’histoire du comté de Richmond, les paniers de Noël, la Popote roulante des Tabliers en folie, le Centre d’action bénévole de Richmond, la Légion royale canadienne de Richmond, la Société St-Patrick, le Marché Champêtre, le hockey mineur, les 4-H et autres aides.

Amélioration de la qualité de vie des citoyens

Le Canton de Melbourne a modernisé son système de signalisation des rues existant à la technologie LED. La conversion de 55 luminaires s'est terminée en décembre. À la suite de cette initiation, la municipalité réalisera une économie annuelle d'énergie et d'entretien d'environ 4 000 $.

À cette amélioration s’ajoute six bonifications sur le territoire :

• La tenue d’une journée de distribution d’arbres et le composte;

• La production d’un calendrier;

• L’ajout d’une glissade au parc Coburn;

• Le renforcement structurel du deuxième étage de l’Hôtel de Ville;

• Deux bourses d’études offerte afin de récompenser la réussite scolaire;

• Reconnaissant du bénévolat.

Voirie et fosses septiques

Comme Melbourne a un très grand territoire et de nombreux kilomètres de route à entretenir, la priorité est donnée aux rechargements, aux creusages de fossés, aux changements de ponceux et aux débroussaillements des chemins municipaux.

À la suite de l’adoption du règlement 2019-02 sur la vidange des fosses septiques des résidences isolées, le Canton de Melbourne a mis en place un programme de gestion des boues des fosses septiques générées par les résidences isolées de son territoire.

Quelques projets

2019 : Achat d’un nouveau camion pour la voirie, la réparation d’un ponceau sur le chemin Arel, le rechargement sur les chemins Fraser, Coddington, Ely, Lay, Nadeau, Healy, Baker, Sims, en autres.

2020 : Reconstruction d’une section du chemin de Montréal et le chemin Thomas; rechargement sur les chemins Burrill, Montréal, Grainger, Healy et quelques culs-de-sac dont Denman, Arel, Husk, Poirier et Converse.

Conclusion

Pour l’exercice 2019 avec le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation, il y avait une augmentation des évaluations de l’ordre de 24%. Le taux de taxation a été baissé afin d’arriver à une légère augmentation des revenus de taxes autour de 1%, respectant la capacité de payer des citoyens. Pour l’exercice 2020, le taux de taxation respecte l’indice des prix à la consommation. Par contre, les citoyens ont le tarif supplémentaire pour la vidange de fosse septique.

La Municipalité est fière de la belle collaboration avec les autres municipalités de la MRC, notamment avec la Ville de Richmond, le Canton de Cleveland, la Municipalité d’Ulverton et Kingbury et ce, touchant les mesures d’urgence, la régie d’incendie, les loisirs et culture et certaines activités familiales.

Je tiens à souligner le bon travail des membres de notre conseil et de nos employés. Nous avons une bonne équipe. Grâce à leur diligence et à leur professionnalisme, les citoyens du Canton de Melbourne ont pu bénéficier d'un service excellent.

 

ULVERTON

Jean-Pierre Bordua : Messieurs les représentants des divers paliers gouvernementaux

Ulverton – Au départ, nous avons fait l’acquisition d’une nouvelle génératrice fixe au centre communautaire, puisque nous sommes le deuxième centre de coordination pour les mesures d’urgences.

Voici les réalisations pour l’année 2019 :

• Nous avons changé le revêtement extérieur et refait l’isolation du centre communautaire;

• Nous avons fait l’acquisition d’une nouvelle génératrice fixe au centre communautaire, puisque nous sommes le deuxième centre de coordination pour les mesures d’urgences;

• Refaire les fenêtres du bureau municipal;

• Changer pour l’éclairage au LEB dans le garage municipal; 

• Réaménagement du parc Weare-Lefebvre et ses fleurons;

• Il y a eu du rechargement majeur sur les chemins Norris, Saint-Jean, Porter et Lisgar;

• Réparation de glissières sur le chemin Bogie;

• Deux journées dédiées à l’environnement. Des arbres ont été donnés ainsi que des analyses d’eau potable étaient offertes gratuitement à tous nos citoyens. La vente de composteurs domestiques était aussi offerte à une fraction du prix;

• Des vidanges de fosses septiques sont offertes à très petits prix;

• Un nouveau camion de déneigement (Freightliner 2020) pour remplacer le vieux Ford 1988;

• Achats d’ordinateurs pour les conseillers et employés.

 

Les réalisations pour l’année 2020 :

• Nous avons fait l’acquisition d’un chargeur sur roue (loader).

• La fibre optique arrivera dans notre Municipalité vers la fin de l’année.

• La rampe d’accès et l’entrée du centre communautaire seront refait à neuf durant l’été 2020.

• Il y aura du profilage des abords des chemins sur la majorité de notre territoire.

• Nous envisageons de réaménager le sous-sol du centre communautaire en vue d’y ajouter une deuxième salle de bain, avec douche, et d’améliorer notre système de chauffage.

Budgets

Le budget total pour 2020 est de 876 481 $, dont 289 211 $ en investissements. Au chapitre des dépenses de la voirie en 2019, il y a rechargement majeur des chemins Lisgar, Norris, Porter et Saint-Jean pour un coût net de 81 804,03 $. Le remplacement des glissières sur Bogie est de 6 283,50 $. Pour Débroussaillage Bernier, Mooney, Bogie, Smith, Lasalle, Bédard, Montée Bédard et de l’Église pour un coût net de 5 039,40 $. Quant aux dépenses de la voirie 2020 qui s’amorcent, le profilage des abords regroupe les chemins Bédard, Bernier, Bogie, Gee, Lasalle, Lisgar, Molly Hill, Norris, Porter, Saint-Jean et Smith.

À retenir : baisse de 6% des taxes et hausse du rôle; revenus 400 000 $ en taxes; fonctionnement 587 000 $, investissements 289 211 $; Programme de la taxe sur l'essence (90 000 $), centre communautaire et l’espoir de la fibre optique!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.