X
Rechercher
Publicité

Une réserve de biodiversité à Saint-François-Xavier-de-Brompton, à Kingsbury et à Racine

durée 2 novembre 2023 | 04h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Saint-François-Xavier-de-Brompton — Afin de protéger à perpétuité les éléments distinctifs de sa biodiversité, ses écosystèmes naturels et les espèces qui y vivent, le gouvernement du Québec confirme la mise en réserve du territoire de la Rivière-au-Saumon, limitrophe aux terrains prévus dans l’agrandissement du parc du Mont-Orford.

C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière le député de Richmond, André Bachand, au nom du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette.

Le statut légal définitif voulu est celui de réserve de biodiversité. Le territoire visé, d’une superficie de quelque 13,7 km2, est situé à Saint-François-Xavier-de-Brompton, à Racine et à Kingsbury. 

« Dans un contexte de lutte contre les changements climatiques, il est plus que jamais essentiel de procéder à la protection permanente de territoires naturels et c’est une grande fierté pour moi que le site de la Rivière-au-Saumon, l’un des joyaux naturels de notre belle région, soit mis en réserve. J’ai la sincère conviction que le développement de notre territoire doit désormais se faire tout en protégeant ce que nous avons de plus précieux : notre environnement », souligne André Bachand.

De façon concrète, la réserve permettra un meilleur encadrement des activités sur le territoire par un plan de conservation élaboré conjointement avec le milieu. Il y aura aussi interdiction immédiate de toute activité commerciale ou industrielle (claims, coupes forestières, nouveaux droits, etc.). Un moratoire immédiat sur l’octroi de nouveau droit (baux de villégiature, occupations diverses, etc.) s’appliquera.

Cette annonce traduit la volonté du gouvernement du Québec en faveur de la conservation de la biodiversité, dans lequel s’inscrit aussi le Plan nature 2030. Doté d’un budget de 650 M$ sur sept ans, ce plan est la réponse officielle du Québec en vue d’atteindre les cibles du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming à Montréal, dont la cible de conservation de 30 % de son territoire d’ici 2030. 

La délimitation de ce territoire est approximative et peut encore faire l’objet de modifications, tant au chapitre de la délimitation précise du territoire que de sa superficie totale. 

Différentes étapes légales et administratives préalables à l’attribution du statut officiel de réserve de biodiversité doivent être réalisées prochainement, incluant la détermination des limites et de la superficie finales de l’aire protégée.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juin 2024 | 4h00

Séance d’information sur les énergies renouvelables

Richmond — La MRC du Val-Saint-François tiendra une séance d’information publique pour sa population, le jeudi 20 juin prochain. Cette rencontre vise à donner le coup d’envoi pour une réflexion sur le potentiel de projets d’énergies renouvelables pour son territoire. Sous forme de salon d’information, les gens intéressés par le projet de ...

11 juin 2024 | 4h00

Domtar plante des arbres avec les élèves de l’école Saint-Gabriel

Windsor — Les élèves de l’école Saint-Gabriel ont planté une dizaine d’arbres dans leur cour d’école aidée par les ambassadeurs EarthChoice de l’usine Domtar de Windsor.  Ces arbres permettront de créer des zones d’ombres dans la cour d’école au fil de leur croissance.  Lors de l’activité, chaque classe a adopté un arbre en participant à sa ...

4 juin 2024 | 4h00

La programmation de son Forum sur la transition énergétique 

Val-des-Sources – La population de la Région des Sources est invitée à venir en grand nombre au Forum sur la transition énergétique qui aura lieu le samedi 8 juin au Centre O3. Cette opportunité à ne pas manquer s’inscrit dans le cadre de la démarche d’information et de consultation que la MRC a lancée en février dernier. Pendant cette journée, les ...