Publicité

11 décembre 2020 - 04:00

Un couple de Richmond s’adonne à la confection de cartes de souhaits écologiques

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Richmond(RL) —Le confinement et les restrictions d’activités depuis les derniers mois auront amené une certaine quantité de personnes à prendre conscience des bienfaits de la réduction des déchets et ainsi de se reconnecter en quelque sorte avec la nature. Pour d’autres, ce fut plutôt le côté créatif qui fut amplifié ou à tout le moins un peu plus développer au cours de cette période. Or, un couple de Richmond formé de M. Sylvain Biron et de Mme Solange Lessard a décidé de jumeler les deux en se lançant dans la fabrication de cartes de souhaits plantables et entièrement biodégradables. Il s’agit en fait de cartes de vœux faites à partir de journaux recyclés sur lesquelles sont imprégnés des dessins par sérigraphies à la gouache et où l’on retrouve également une semence de fleur à l’intérieur. « Nous ne sommes pas les inventeurs de ce type de produit, car je sais que d’autres en font aussi ailleurs, mais comme il s’agissait d’un projet auquel je voulais m’adonner à ma retraite et vu l’arrivée du confinement, j’ai décidé d’entreprendre tout de suite la conception de mes cinq moules de sérigraphies nécessaires à la production. Ma conjointe s’est chargée quant à elle du volet papier en initiant le recyclage de journaux pour en faire de toutes nouvelles feuilles de créations. Ayant acquis, des connaissances dans les domaines de la menuiserie, de la photographie ainsi que du côté horticole lors de formations au fil des ans, j’ai décidé de réunir tout ça au sein d’un seul et même projet écologique. », confia M. Biron. 

Il est important de mentionner qu’il existe présentement quatre modèles de cartes de souhaits et que l’ensemble des dessins d’impressions primaires sont des créations de la jeune artiste de 15 ans, Mélodie Boulet de Warwick. « C’est ma petite-fille qui a réalisé les œuvres que l’on appose sur nos cartes de souhaits, on y retrouve notamment deux modèles avec des visages de clowns rigolos, un autre avec un phoque et un beau petit bouquet de fleurs apparait sur le dernier. C’est vraiment une grande fierté pour nous que Mélodie participe à ce projet. Ajouta madame Solange Lessard. Le couple précise avoir mis plus de trois mois à parfaire les ajustements de leurs créations artisanales et confirme du même coup être en mesure de produire actuellement plus de 300 cartes par semaine. « Impliqués dans le club Lions de Richmond depuis plusieurs années et ayant à cœur les valeurs humaines et sociales de notre communauté, nous aimerions beaucoup développer un partenariat futur avec les écoles et divers organismes de la région, afin de les épauler avec nos produits lors de leurs différentes levées de fonds.» De conclure Sylvain Biron. 

Pour les personnes désireuses de faire don de leurs vieux journaux ou encore de se procurer ces cartes originales au coût de 3,75$ l’unité ou de 2,55$ pour une quantité de 25 et plus, il est possible de le faire en communiquant directement par téléphone avec madame Lessard au 819-644-0284 ou encore via courriel au : solsyl2@hotmail.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.