X
Rechercher
Publicité

Les jumelles, la fin des querelles

Un ouvrage jeunesse aux racines danvilloises

durée 7 juin 2024 | 04h00
Par Richard Lefebvre

Journaliste

Danville - Autrice du livre Ma clé pour conjuguer paru en 2015 et destiné principalement aux élèves de deuxième et troisième cycle du primaire, voilà que la danvilloise Christiane Lacroix nous revient avec un tout nouvel ouvrage jeunesse. Appuyé de sa fille Sandrine Gaulin aux illustrations, le duo a lancé le 20 mars dernier, le livre intitulé « Les jumelles, la fin des querelles », paru aux éditions québécoises Minimo. 

Si la publication de ce livre ne représentait pas nécessairement un objectif au départ pour la créatrice de l’histoire, force est d’admettre que l’autrice aura su se démarquer dans son offre de contenu en abordant avec précision et délicatesse, un thème, dont l’histoire trouvera certainement écho chez les tout-petits de 4 ans et plus, ainsi que l’ensemble de leur famille. 

« Les jumelles, la fin des querelles », comme le titre l’indique, racontent l’histoire de jumelles qui sont confrontées aux rouages des comparaisons tout au long de leur vie [… une situation vécue par de nombreux enfants, jumeaux, jumelles, ou pas : être comparés (et se comparer soi-même !) aux autres. Avec une pointe d’humour et un regard bienveillant, cette histoire suscite une réflexion sur les impacts potentiels que ces comparaisons peuvent avoir sur les enfants et inspire l’espoir de cultiver des relations saines dans la fratrie, tout en assurant la réciprocité… et l’unicité de chacun !], résume de belle façon la quatrième de couverture du petit livre d’histoire de 40 pages. 

« L’aventure de la création de ce livre s’est amorcée en 2017 lorsque ma fille Sandrine, alors étudiante à Montpellier en France, est revenue à la maison pour la fête de Noël et m’a fait cadeau d’un album blanc et en m’incitant à y concocter une histoire jeunesse, qui n’était nullement destinée à une vocation autre que personnelle à ce moment. », de confier Mme Lacroix. 

Cette dernière accepta à la fois le cadeau et le défi créatif lancé par l’aînée de ses trois filles, en lui spécifiant par contre que cette dernière devrait en signer les illustrations, ce qui allait ainsi transformer l’exercice, en projet familial. 

« Je n’ai pas eu à me pencher longtemps sur le sujet, alors que celui de la comparaison touchant les enfants, jumeaux, jumelles et/ou de la fratrie en général, m’est venu à l’esprit. Étant jumelle moi-même, je me suis naturellement laissée inspirer par mon expérience de vie personnelle. Je trouvais alors qu’il y avait trop peu de livres qui abordaient ce thème. Si l’écriture s’est faite relativement rapidement, il s’est passé tout de même quelques années avant de voir le livre apparaître en librairie, en raison du fait que ma fille, autodidacte, devait conjuguer le dessin avec ses études et le travail. De plus, comme je tenais absolument à ce que les illustrations soient signées de sa main, cela nous a amenés à faire des choix auprès de certains éditeurs, pour finalement voir le volet éditions de la compagnie Minimo nous accueillir chez eux. », de poursuivre l’autrice, qui a vécu sa première expérience d’un salon du livre, quelques semaines à peine après la sortie de son ouvrage.

Ergothérapeute de métier et travaillant au CIUSSS MCQ depuis plus de 18 ans, dont les 15 plus récentes passées auprès de la clientèle enfants, Christiane Lacroix fonde l’espoir que l’ouvrage littéraire conçu avec sa fille puisse faire une certaine différence et apporter un reflet de la réalité et un regard nouveau sur le sujet. 

De plus, cette dernière chérit le fait de pouvoir partager cette expérience de manière familiale, car en plus de la cocréation avec sa famille, l’écriture de ce livre aura su, selon ses propres dires, su rejoindre et émouvoir sa jumelle Johanne, alors que bien que cette dernière habite la région montréalaise, un lien de plus est venu rapprocher les deux sœurs avec la parution de cet album jeunesse.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Publié à 4h00

Première édition de Sculptures des Sources à La Place de la Traversée

Val-des-Sources - La MRC des Sources se révélant de plus en plus comme un endroit aux valeurs artistiques profondes, voilà qu’un tout nouvel événement en ce sens verra le jour du 21 au 24 juin prochain, dans le cadre de la fin de semaine de la fête nationale, avec la 1re édition de Sculptures des Sources. C’est en effet l’annonce que le président ...

10 juin 2024 | 4h00

L’artiste Louise-André Roberge expose au CSSS des Sources

Val-des-Sources - Le regroupement des artistes vivant en ruralité (RAVIR), invite la population de la MRC des Sources et d’ailleurs, à découvrir les œuvres de l’artiste en arts visuels Louise-André Roberge lors de l’exposition « Portraits de femmes », qui a débuté le 7 mai et poursuivra jusqu’au 2 juillet prochain, dans le couloir de l’hôpital de ...

5 juin 2024 | 4h00

De la politique… aux pinceaux

Val-des-Sources — Élue une première fois députée de Richmond sous la bannière libérale aux élections de 2012, celle qui aura servi avec conviction les électeurs de la circonscription jusqu’au scrutin de 2018, embrasse aujourd’hui une toute nouvelle passion.  Nous parlons bien évidemment ici de Karine Vallières, elle qui a depuis un certain temps ...