X
Rechercher
Publicité

Plus de 130 personnes assistent à une pièce sur l’âgisme

durée 23 juin 2023 | 05h00
Par Ghislain Allard

Journaliste

Windsor — Pas moins de 130 personnes ont assisté la semaine dernière à la pièce de théâtre « Passée date ? » présentée par la troupe de théâtre Parminou. Il s’agissait d’une réflexion théâtrale sur l’âgisme et sur la péremption sociale. 

Lailée, 69 ans, termine l’installation de son exposition photos accompagnée de sa meilleure amie, Odile, 59 ans et de Roméo, 65 ans, le mari de cette dernière. Prenant Roméo à témoin, les deux grandes complices échangent sur le vieillissement et la présence de l’âgisme dans la société. 

La pièce a été présentée deux jours avant la Journée mondiale contre la maltraitance aux aînés qui a eu lieu le jeudi 15 juin dernier.

« Chaque année, nous organisons une activité pour souligner cette Journée mondiale contre la maltraitance. L’an dernier, c’était une conférence. Cette année, nous avons décidé d’y aller avec la présentation d’une pièce de théâtre. Il n’y a rien de mieux pour passer un message que le théâtre. C’est vraiment gagnant. Nous avons juste à constater le nombre de personnes présentes », souligne Joanne Gardner, coordonnatrice à la Table de concertation pour les aînés de la MRC du Val-Saint-François, l’organisme à l’origine de cette présentation.

Selon elle, la problématique a été traitée avec beaucoup d’humour. « Les gens ont beaucoup ri. Cette pièce a très certainement suscité la réflexion. L’âgisme fait partie de la maltraitance », de dire Mme Gardner. 

Les gens ont pu assister à la pièce gratuitement grâce au comité maltraitance-bientraitance de la Table de concertation pour les aînés de la MRC du Val-Saint-François.

Par ailleurs, la Table régionale de maltraitance a financé l’autocar qui a fait le tour de la MRC pour offrir du transport aux gens de l’extérieur de Windsor.

« Les gens ont vraiment apprécié. Les personnes présentes se sont levées pour applaudir après la pièce. C’est très bon signe. Les gens ont pris le temps d’échanger. Après la pièce, elles ont pu discuter avec les différents intervenants, dont la Sûreté du Québec et les trois centres d’action bénévole, de la région.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


10 juin 2024 | 4h00

L’artiste Louise-André Roberge expose au CSSS des Sources

Val-des-Sources - Le regroupement des artistes vivant en ruralité (RAVIR), invite la population de la MRC des Sources et d’ailleurs, à découvrir les œuvres de l’artiste en arts visuels Louise-André Roberge lors de l’exposition « Portraits de femmes », qui a débuté le 7 mai et poursuivra jusqu’au 2 juillet prochain, dans le couloir de l’hôpital de ...

7 juin 2024 | 4h00

Un ouvrage jeunesse aux racines danvilloises

Danville - Autrice du livre Ma clé pour conjuguer paru en 2015 et destiné principalement aux élèves de deuxième et troisième cycle du primaire, voilà que la danvilloise Christiane Lacroix nous revient avec un tout nouvel ouvrage jeunesse. Appuyé de sa fille Sandrine Gaulin aux illustrations, le duo a lancé le 20 mars dernier, le livre intitulé « Les ...

5 juin 2024 | 4h00

De la politique… aux pinceaux

Val-des-Sources — Élue une première fois députée de Richmond sous la bannière libérale aux élections de 2012, celle qui aura servi avec conviction les électeurs de la circonscription jusqu’au scrutin de 2018, embrasse aujourd’hui une toute nouvelle passion.  Nous parlons bien évidemment ici de Karine Vallières, elle qui a depuis un certain temps ...