Publicité

26 novembre 2022 - 04:00

40e expo-photo à la résidence Château du Bel-Âge à Windsor

Windsor —C’est le dimanche 27 novembre que s’ouvrira la 40e Expo-photo présentée à la Galerie-Studio Château du Bel-Âge situé au 12 de la rue St-Georges à Windsor. La 39e exposition avait été présentée en 2019 et puis la COVID est venue mettre un frein à la série d’expositions présentées annuellement à la résidence Château du Bel-Âge. 

On reprend donc la route des expositions avec la participation des photographes : Danielle Labranche, Johanne Bérubé, Danielle Lavallière, Isabelle Bacon, Katerine Adam, Lucie Péloquin, Suzelle Nadeau et Helen Xie. S’ajoute Jessica Chabot, peintre et Jacques Pinard, verrier. 

La coupure de ruban aura lieu le à 13 h 30 dans la salle d’exposition du rez-de-jardin au Château du Bel-Âge à Windsor. L’invitation s’adresse à tous les amateurs de photographie et d’événements culturels de même qu’à tous les résidents(es) de l’établissement.

L’exposition sera en place jusqu’en janvier 2022, après quoi elle sera transportée dans un RPA de Val-des-Sources et plus tard à Sherbrooke. 

Le thème « Bon pour les yeux » se veut une approche positive sur la beauté qui nous entoure. On évade donc le négatif pour conserver le positif. Un beau voyage visuel à partager.

La salle d’exposition demeurera ouverte tous les jours de la semaine jusqu’au 3 janvier. Aucuns frais d’entrée ! Pierre Pinard, photographe et commissaire de la galerie, vous souhaite la bienvenue !

Le studio attenant est désormais réouvert sur rendez-vous pour le portrait individuel et de petits groupes.

Cours de photos

Les cours de photos reprendront à partir du 17 janvier 2023. Les inscriptions sont commencées (8 places). La 41e exposition se tiendra en mars 2023.

 

Source : Pierre Pinard (pierre.pinard@gmail.com)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.