Publicité

21 juillet 2021 - 04:00

Redécouvrir Danville par l’entremise de 22 Balados historiques

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Danville(RL) —Le jeudi 15 juillet dernier, le Symposium des arts de Danville procédait, au lancement officiel de 22 Balados traitant des maisons patrimoniales de la municipalité. Réalisées en collaboration avec la ville de Danville, la MRC des Sources et la SADC des Sources, cette série d’épisodes audio préenregistrés, viendra complémenter et bonifier l’offre des visites patrimoniales, qui était d’ores et déjà de la programmation du symposium depuis quelques années. C’est donc fort de l’engouement du public envers cette activité marquée d’histoire et devant la réalité de ne pouvoir combler toutes les demandes de réservations souhaitées, que l’initiative est venue de créer des capsules sur le sujet. 

Répartis en quatre circuits pédestres d’une durée de 30 minutes chacun, les visiteurs désireux de vivre cette aventure historique à travers la ville de Danville seront invités à débuter leur parcours Au Carré, soit tout près du parc Smith et au cœur même de la petite municipalité. Avec messieurs Daniel Pitre à la narration et Jean-François Léger à la captation et sonorisation, ces audio sauront assurément mettre en valeur le patrimoine unique de la ville, le tout agrémenté d’anecdotes, histoires et d’intrigues diverses. 

Toujours dans l’optique de promouvoir les arts visuels et la mise en valeur du patrimoine local, le Symposium des arts se dit on ne peut plus fier d’être en mesure de pouvoir offrir ces Balados tout à fait gratuitement, et ce, tout au cours de l’année. « Ça fait longtemps qu’on rêve de pouvoir capturer l’histoire de Danville de façon permanente et dynamique », soulignait notamment Mme Isabelle Lodge, coordonnatrice du symposium des arts de Danville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.