Publicité

5 février 2021 - 04:00

Une histoire d’amour avec l’ardoise !

Mireille Frégeau

Par Mireille Frégeau, Initiative de journalisme local

Cleveland - Une trentaine d’années après sa première œuvre, Sandra Picken Roberts, originaire de la région, est une artiste toujours aussi passionnée ! Ses peintures sur ardoise font ressurgir du fond de sa mémoire, l’émotion de l’enfance. Un âge tendre à la ferme, avec des bêtes, des cabanes à sucre, des scènes d’hiver qu’elle chérit tant…

« Jeune, je ne me croyais pas douée pour les arts. Puis, une fois mère de famille, je réalisais de très beaux gâteaux jusqu’au jour où l’un de mes enfants m’a suggéré de peindre, raconte-t-elle. J’ai d’abord commencé sur des toiles, puis sur des objets, notamment des antiquités. Je suis une mordue d’histoire ! Et enfin, j’ai fait jouer mes pinceaux sur de l’ardoise. Avec ses propriétés, ce matériau offre des textures, des reliefs, des crevasses, etc., sans égal ! C’est la pierre qui me chuchote comment la peindre… »

 

Une reconnaissance exceptionnelle 

Avec sa griffe et son style particulier, ses œuvres ont attiré l’attention du public, bien sûr, mais aussi de nombreuses entreprises. Ses créations sont proposées comme trophées, prix ou cadeaux corporatifs. Parmi sa clientèle, notons le Centre local de développement de la MRC du Val-Saint-François, Cascades, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Patrimoine Canada et le Mondial des Cultures de Drummondville. Sans oublier une centaine d’œuvres qui ont été offertes par le gouverneur général aux invités diplomatiques lors de leur passage au Canada. Elle compte des clients fidèles, tels que l’Ordre des agronomes du Québec, qui lui commande des pièces depuis 2002.

Mme Picken Roberts réalise aussi des drapeaux pour votre domicile. D’ailleurs, plusieurs de ses peintures se retrouvent sur des oriflammes de la ville de Richmond. « Une partie des profits est versée au Musée de l’ardoise ainsi qu’au camp pour jeunes Garagona, se réjouit-elle. De plus, chaque achat rend éligible à un tirage le 5 avril 2021 pour recevoir une peinture sur ardoise ! Je crée aussi des cartes de souhaits qui racontent l’histoire de la région. » 

Durant cette période de pause, elle en profite pour cultiver davantage son art. Et trouver de beaux morceaux d’ardoise. « Je viens justement d’acheter le toit d’une vieille grange. Je ne l’ai pas encore dit à mon mari !, ajoute-t-elle en souriant. Durant la belle saison, je vais aussi à la mine de Kingsbury à la chasse aux belles roches ! »

En juin, voyez ses créations au nouveau bureau d’accueil touristique à Richmond. Sandra Picken Roberts fait partie de ces êtres qui redynamisent les territoires tant ils aiment leur région !

 

facebook.com/sandrapickenroberts/

sandraroberts.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.