Publicité

10 mai 2024 - 04:00

Une première messe à Windsor pour l’abbé Frédéric Langlois

Par Ghislain Allard, Journaliste

Windsor — Parce qu’il est originaire de cette municipalité, l’abbé Frédéric Langlois a tenu à célébrer sa première messe à Windsor au lendemain de son ordination qui s’est tenue le 28 avril en l’église Saint-Jean-Bosco de Magog. 

« J’étais très heureux de vivre ce grand changement dans ma vie. J’étais très content de voir toutes ces personnes qui se sont déplacées et de voir l’église pleine. Je vais continuer à méditer sur ce que j’ai vécu. Ce sont de très beaux moments », avoue l’abbé Frédéric Langlois.

« On a des gens de la région de Québec, de la Gaspésie, de l’Ontario. Des gens d’Alberta qui ont pris l’avion, des gens d’Italie. On a du monde de partout », a affirmé un animateur en ouverture de la cérémonie.

Il s’agissait en fait de la première ordination de prêtre à se tenir dans le diocèse de Sherbrooke depuis 2019.

Une équipe de bénévoles a pris part à l’opération. « Il y avait vraiment beaucoup de monde engagé dans cette journée. Tout a bien fonctionné », affirme le prêtre de 29 ans. 

Lendemain

L’abbé Langlois a tenu à dire sa première messe à Windsor dans une église Saint-Philippe bondé de fidèles. « C’était mon choix. Je suis originaire de là. Je tenais à y aller. Ce n’est toutefois pas exceptionnel de voir un nouveau prêtre dire une première messe dans sa paroisse d’origine. C’était impressionnant pour un lundi avant-midi », raconte l’abbé Langlois.

Par la suite, Frédéric Langlois célébrera des messes et autres cérémonies religieuses dans cinq églises du diocèse de Sherbrooke, dans le secteur Orford.

« Mon objectif principal, c’est de répondre à l’appel de Dieu. C’est comme ça que je serai le plus heureux. Je serai prêtre selon mes talents et mon charisme. Je vais essayer de mettre ça au service des gens », souligne-t-il. 

Il sera donc vicaire dans le secteur Orford. « Ce sera une messe par jour durant la semaine. La fin de semaine, ce sera deux, trois ou quatre », termine-t-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.