Publicité

29 juin 2022 - 04:00

Emmy doit mener le combat de sa vie à 18 ans…

Par Ghislain Allard, Journaliste

Windsor — Emmy Pruneau, de Windsor, est âgée de 18 ans. Elle entretient plusieurs rêves. Elle allait à l’école tout en travaillant à temps partiel. Du jour au lendemain, sa vie a basculé : elle doit maintenant mener le combat de sa vie contre un cancer très rare. 

Le 6 mai, à deux pas de terminer sa session en inhalothérapie, les médecins lui ont diagnostiqué un sarcome épithélioïde (tissus mous) de grade 3.

« C’est un cancer qui touche surtout les jeunes garçons. Il est méconnu. Il y a une équipe à McGill qui la suit. C’est extrêmement rare. Son cancer est situé à un endroit inhabituel : dans la cage thoracique en haut du sein », raconte avec émotion Marie-Claude Pruneau, la tante d’Emmy. 

Habituellement, les autorités médicales traitent ce cancer avec de la radiothérapie et avec de la chirurgie. Mais dans le cas d’Emmy, ce n’est pas possible : le cancer touche à ses organes vitaux. Il faut donc se tourner vers la chimiothérapie.

Malgré les traitements de chimiothérapie invasifs et presque quotidiens qu’elle doit suivre, Emmy conserve une belle résilience et un sourire plein d’espoir. 

Elle n’a plus l’usage de son bras gauche. « Sa vie a complètement basculé. Elle venait de terminer sa première année en inhalothérapie. Elle travaillait au Provigo de Windsor. Actuellement, elle est hospitalisée au CHUS. Elle a eu son premier traitement en urgence jeudi il y a deux semaines. C’est deux traitements par jour pendant quatre jours », souligne la tante d’Emmy.

Lorsqu’on lui parle de pronostic, un silence s’installe… « Je ne sais pas… Je ne crois pas que nous allons aller là… Il y a une équipe médicale reconnue à travers le monde. C’est notre plus grand espoir » de répondre la tante d’Emmy. 

En ayant 18 ans, Emmy n’a pas accès à Leucan et à Rêves d’enfant. « Elle aime beaucoup voyager. Pour l’instant, elle vient de perdre son rêve de devenir inhalothérapeute. Nous voulons donc lui payer un voyage pour l’aider à se sortir de cette situation », affirme Éric Pruneau le père d’Emmy.

Communauté

Devant ce drame, son entourage a décidé de s’engager à aider Emmy. Elle est née et vit toujours à Windsor avec ses parents, Éric Pruneau et Karine Cloutier.

Ainsi, une activité de « mini » têtes rasées se déroulera le 5 juillet, entre 15 h et 19 h, au local des Chevaliers de Colomb, situé au 5, rue Greenlay Sud, à Windsor.

Le père d’Emmy est policier. Plusieurs de ses collègues ont confirmé leur participation. Ce sera le cas aussi chez les pompiers de la région de Windsor.

Le propriétaire du Provigo de Windsor, François Gauthier, a lui aussi décidé de faire partie des têtes rasées pour la cause d’Emmy. À L’heure de mettre sous presse, il avait amassé près de 3000 $. 

« Emmy, c’est une personne très joviale. Elle est toujours de bonne humeur. Elle est une bonne travaillante. Tout le monde l’aime ici. À cause de sa condition, elle a arrêté de travailler. C’est une grosse perte pour nous. C’était notre rayon de soleil dans son département » de conclure, M. Gauthier.

Les gens peuvent contribuer en expédiant des dons à l’adresse courriel suivante : leveedefondsemmy@gmail.com (Question : raison Réponse : leveedefonds). Tous les dons des activités et les transferts seront remis à Emmy.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.