Publicité

12 juin 2021 - 04:00

Une levée de fonds qui goûte bon pour le centre de répit Théo Vallières

Par Sarah Ferland-Tétrault, Journaliste

Windsor (SFT) — Le centre de répit Théo Vallières est heureux de vous annoncer la tenue de la deuxième édition de leur levée de fonds sous forme de vente de poutines, le 23 juin prochain, au 253 rue Saint-Georges, à Windsor. Le centre de répit Théo Vallières, c’est quoi ? Cet organisme à but non lucratif a pour but d’offrir un petit temps de pause aux parents d’adolescents et adultes vivant avec une déficience intellectuelle légère à moyenne, mais surtout, d’offrir aux jeunes et moins jeunes vivant avec ces difficultés de passer du temps avec des amis qu’ils ne voient pas nécessairement en dehors de l’école. Des activités simples et amusantes sont organisées pour ces citoyens, ô combien reconnaissants.

Vous avez envie de les aider ? C’est bien simple ; mangez de leur poutine ! L’art de faire d’une pierre deux coups. Cette année, il y aura plus de friteuses sur le site, permettant ainsi de réduire le temps d’attente à….. presque zéro ! Il faut payer par virement interac avant le mardi 22 juin prochain, 18 h. Ensuite, vous pourrez aller chercher votre poutine en voiture, pour un service au volant incomparable. Pour plus d’informations, communiquez au (819) 238-9037 avec Roxanne Vallières, qui se fera un plaisir de vous aider. Quand aider les gens goûte bon, c’est facile d’y prendre goût ! Cet évènement ne pourrait pas être possible sans la participation des commanditaires ; Provigo François Gauthier et Coaticook.

Pour le virement Interac, on procède comme suit :

Courriel du destinataire : centre.theovallieres@hotmail.com

Question de sécurité : votre numéro de téléphone

Réponse à la question de sécurité : poutine2021

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.