Publicité

17 mars 2021 - 04:00

Le 11 mars, le Québec s’est souvenu…

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Actualités-l’étincelle (RL) —Une bien triste commémoration se déroulait à la grandeur de la province le jeudi 11 mars dernier, alors que se tenait la journée en mémoire des victimes de la Covid-19.

Un peu partout au sein des villes et villages de notre région, des drapeaux ont été mis en berne, des messages empreints de souvenirs, d’empathie et d’espoir de la part d’élus ou de membres de la communauté, ainsi de même que des moments de silence furent observés avec respect. Ce fut entre autres le cas à Danville et Val-des-Sources, où les premiers citoyens de ces villes se sont adressés à la population par le biais de messages écrits et/ou allocutions vidéo.

Une cérémonie en hommage aux disparus a notamment aussi été célébrée du côté de Windsor par le prêtre Louis-Philippe Provost, alors que plusieurs dizaines de personnes s’étaient déplacées pour y assister, toujours selon les normes de la santé publique.

Présente à la commémoration en compagnie des conseillers municipaux Gaétan Graveline et Solange Richard, ainsi que de maires Hervé Provencher (Saint-Claude), Rolland Camiré (Val-Joli) et Gérard Messier (Saint-François-Xavier-de-Brompton), la mairesse de Windsor Mme Sylvie Bureau y alla de quelques mots en lien avec l’évènement.

« Cinquante lampions ont été allumés et les cloches de l’église ont sonné. C’était une cérémonie émouvante et nécessaire pour notre deuil collectif. Tous nos drapeaux ont également été mis en berne ». Voilà quelques petits gestes qui revêtent pourtant d’une très grande importance, afin que personne ne tombe dans l’oubli et que le Québec porte en cœur sa devise Je me Souviens.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.