Publicité

25 janvier 2021 - 04:00

Maison des jeunes de la St-François

Mireille Frégeau

Par Mireille Frégeau, Initiative de journalisme local

Richmond - La persistance du coronavirus, les confinements et les restrictions qu’il impose affectent le moral des troupes. Qu’en est-il des ados ? De cette période où il est bon de savourer sa liberté et sa joie de vivre, de cette capacité de s’amuser de tout ? De l’épreuve résultent souvent des progrès. C’est le souhait de Guillaume Roy, 23 ans, intervenant à la maison des jeunes de Richmond.

Une maison des jeunes, c’est un milieu de vie pour les 12 à 18 ans, complémentaire à la famille et à l’école. « Même si cette ressource est dorénavant considérée comme essentielle, nous avons pris la décision de fermer jusqu’à la fin du confinement, soit le 8 février, explique Guillaume. Généralement, les heures d’ouverture sont de 18 h à 22 h. Avec le couvre-feu, ça ne fait pas de sens d’ouvrir juste pendant une heure trente. Toutefois, aux dernières nouvelles, celle de Windsor reste ouverte les fins de semaine. Et si les jeunes nous le demandent, on ouvrira aussi le samedi. »

 

Une baisse de fréquentation

Exception faite du premier confinement de quelques semaines en mars 2020, l’organisme est resté ouvert. « Mais les jeunes étaient moins présents, précise l’intervenant. Différents facteurs l’expliquent. D’une part des parents plus craintifs du virus ne voulaient pas que leurs ados fréquentent des lieux publics. Et d’autre part, les jeunes ont été refroidis par les mesures strictes qu’ils devaient suivre également ici. Se désinfecter les mains régulièrement, garder les distances et porter le masque, ils font ça à longueur de journée à l’école ! Alors rebelote le soir, ça fait beaucoup. Ils viennent ici pour relaxer, jouer au billard ou au ping-pong, jaser avec leurs amis. L’atmosphère est vraiment chamboulée. »

Guillaume tient à leur rappeler qu’ils peuvent garder le contact via la page Facebook : « Soit pour se confier ou pour se changer les idées, souligne-t-il. J’aimerais créer des rencontres sur Zoom même s’ils doivent être un peu lassés de cet outil ! Je viens de trouver un site avec micro et webcam où il y a des jeux interactifs. Se voir, échanger tout en jouant, ça pourrait les intéresser ! On peut aussi les accompagner pour leurs travaux scolaires au besoin. Dernièrement, on a reçu un portable que l’on peut prêter aux jeunes qui en feraient la demande. »

Le cerveau de Guillaume bouillonne d’idées pour revenir en force ! Avec des mesures assouplies idéalement…

 

facebook.com/mdj.richmond.7

mdj_richmond@outlook.com ou par téléphone au 819 826-1458

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.