Publicité

9 février 2022 - 04:00

Val-Saint-François : 2300 foyers ne sont pas encore branchés sur Internet haute vitesse

Par Ghislain Allard, Journaliste

Val-Saint-François — Environ 2300 foyers ne sont pas encore branchés à Internet haute vitesse sur le territoire de la MRC du Val-Saint-François. Cooptel est toujours confiante d’y parvenir comme prévu avant le mois de septembre prochain.

« Nous sommes très confiants que tout sera terminé pour septembre 2022. Le Val-Saint-François sera alors desservi en fibre optique à la maison en mode coopératif », affirme Marie-Ève Rocheleau, directrice générale de Cooptel.

Au mois de juillet 2020, les élus de la MRC du Val-Saint-François avaient confirmé que 3 330 foyers du territoire seraient prochainement branchés à Internet très haute vitesse par fibre optique. Dix municipalités avaient signé une entente avec la coopérative de télécommunications Cooptel afin de rapidement desservir les citoyens qui ne profitent pas encore d’un branchement Internet de qualité, et ce, en offrant des forfaits à prix compétitif.

Le préfet de la MRC et maire de Stoke, Luc Cayer, affirme qu’il n’est pas inquiet et que Cooptel réussira finalement à brancher toutes les portes avant le mois de septembre 2022.

« La coopérative Cooptel est en train d’installer la fibre optique partout sur le territoire. Certains citoyens ont déjà signé des contrats avec Cooptel. Ça va bon train avec cette coopérative », soutient M. Cayer. 

Le préfet n’est toutefois pas persuadé que le gouvernement du Québec remboursera comme promis les municipalités qui ont pris entente avec Cooptel. « Nous avons eu des rencontres avec le député d’Orford Gilles Bélanger, adjoint parlementaire du premier ministre Legault en matière d’Internet haute vitesse, et avec d’autres députés de la région. On nous a dit que ces sommes-là seraient remboursées. Est-ce une simple promesse électorale ? », se demande le maire de Stoke. 

Le maire de Richmond, Bertrand Ménard, demeure lui aussi quelque peu sceptique quant au remboursement du gouvernement.

Richmond, étant déjà desservi par la haute vitesse, n’a pas pris d’entente avec Cooptel. 

Selon le maire de Richmond, il n’est pas certain que tous les citoyens du Val-Saint-François puissent être desservis par la haute vitesse avant le mois de septembre 2022. 

« Il y a des résidents dans le fonds des rangs qui ne sont pas encore connectés. Dans ce dossier, il est important que tout le monde soit branché, peu importe », insiste M. Ménard.

Selon lui, la meilleure façon de faire permettant à tous les citoyens d’être branchés sur Internet haute vitesse serait d’étatiser les services comme l’hydro-électricité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.