Publicité

29 décembre 2021 - 04:00

L’aide d’urgence aux entreprises, de nouveau accessible dans les Sources

Par Richard Lefebvre, Journaliste

MRC des Sources (RL) —Les nouvelles restrictions sanitaires mises en place au cours de la semaine dernière auront certainement une fois de plus beaucoup d’impacts pour des entreprises de la région, alors que certains doivent tout simplement fermer temporairement leurs portes. 

Ainsi, le volet AERAM (Aide aux entreprises en régions en alerte maximale) du programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) est de nouveau accessible aux entreprises de la MRC des Sources faisant partie des secteurs désignés comme devant suspendre ou restreindre leurs activités. Rappelons que le programme permet aux entreprises touchées par les nouvelles fermetures de se prévaloir d’un prêt afin de permettre de couvrir leurs frais fixes admissibles. 

Avez les volets AERAM du PAUPME, il pourrait aussi être possible pour les entreprises d’obtenir un pardon de prêt, c’est-à-dire, une autorisation de non-remboursement des sommes prêtées, pouvant aller jusqu’à un maximum de 15 000 $ par mois. Soulignons que les entreprises ayant déjà obtenu une aide financière dans le cadre PAUPME/AERAM pourront se prévaloir d’une procédure simplifiée afin de réactiver leur dossier.

« L’équipe de la MRC des Sources suit activement les annonces gouvernementales en lien avec l’évolution de la situation pandémique. Les entrepreneurs qui souhaiteraient avoir de l’information sur les mesures à leur disposition peuvent consulter le site web suivant : https://www.quebec.ca/entreprises-et-travailleursautonomes/soutien-covid-19/aide-urgence-pme-covid-19. Ils peuvent aussi contacter la MRC des Sources à l’adresse mrc.info@mrcdessources.com et un membre de l’équipe économique les accompagnera au retour des fêtes. », mentionna la direction de l’organisme par la voie d’un communiqué expédié aux médias.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.