Publicité

9 avril 2020 - 04:00

La Ville de Windsor alloue 25 000 $ aux organismes communautaires

Windsor  – Suite aux impacts économiques et sociaux entourant le coronavirus (COVID-19), le Conseil municipal de la Ville de Windsor a adopté, lors de la séance du 6 avril 2020, une résolution visant à réserver un fonds spécial de 25 000 $ destiné à venir en aide aux organismes communautaires qui pourraient faire face à des besoins supplémentaires durant la période de pandémie.

Cette mesure exceptionnelle vise à soutenir les organismes communautaires qui maintiennent leurs services à la population sur le territoire de la Ville de Windsor. Les demandes seront traitées tout au long de la crise, en fonction des besoins rencontrés par nos différents intervenants communautaires. L’achat de denrée ou de matériel, la réparation d’équipement essentiel ou l’ajout de ressources sont des exemples des besoins qui pourraient être supportés par la Ville.

« Il est important de soutenir le travail de nos organismes communautaires qui aident et interviennent auprès des personnes les plus vulnérables et les plus démunies. Les besoins sont encore plus grands en période de crise et il est primordial d’encourager et soutenir les efforts de nos gens » souligne Mme Sylvie Bureau, mairesse de la Ville de Windsor.

Les organismes peuvent nous faire part de leurs besoins en précisant la nature de l’aide souhaitée, le montant estimé ainsi qu’une brève description de la situation vécue par l’organisme. Aucun formulaire de demande n’est nécessaire.

Les organismes communautaires sont invités à faire parvenir leur demande d’aide auprès de la direction des loisirs, de la culture, du développement communautaire et des communications à l’adresse courriel : directeursr@villedewindsor.qc.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.