Publicité
28 février 2020 - 04:00

L’ensemble des MRC de l’Estrie et la Ville de Sherbrooke s’unissent

Asbestos – Dans le cadre de la nouvelle obligation gouvernementale en vertu de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, l’ensemble des territoires estriens s’unit dans la réflexion concertée afin d’identifier les milieux humides et hydriques ayant une valeur inestimable à l’échelle de l’Estrie.

De ce fait, les MRC de l’Estrie et la Ville de Sherbrooke souhaitent se doter d’un diagnostic régional assurant une cohérence en matière de planification et de protection des milieux humides et hydriques. Cette démarche permettra d’identifier les enjeux propres à l’Estrie, en tenant compte des préoccupations de l’ensemble des acteurs concernés. Grâce au diagnostic régional, les MRC et la Ville de Sherbrooke seront mieux outillées pour planifier le développement responsable et durable de leur territoire.

La MRC des Sources a été identifiée par les autres territoires comme gestionnaire de la démarche. Ainsi, elle coordonnera les actions de concertation et supervisera les différents mandataires.

«Cette démarche régionale témoigne que l’ensemble des territoires de l’Estrie souhaite se mobiliser pour assurer la pérennité et la mise en valeur de nos milieux humides et hydriques d’exception. Nous sommes soucieux des impacts de nos décisions sur l’environnement. C’est pourquoi nous souhaitons nous assurer de bien identifier les acquis à préserver», mentionne Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources et président de la Table des MRC de l’Estrie.

La démarche régionale sera complémentée de différentes initiatives locales visant à élaborer les plans régionaux des milieux humides et hydriques à l’échelle des MRC et des villes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.