Publicité
21 février 2020 - 02:00 | Mis à jour : 03:13

Legs d’une rampe de mise à l’eau à l’Association des pêcheurs sportifs du Québec

Lac Boissonneault – Le 30 janvier 2020 dernier, les quatre frères Hamel, succession de Lucien Hamel, Jacques, Pierre, Roger et René ont signé l’acte notarié qui fait de l’APSQ l’unique propriétaire d’une bande de terrain en bordure du lac Boissonneault connue sous le nom de «descente Hamel».

Saint-Claude est une petite municipalité voisine de la ville de Windsor en Estrie, à environ 30 kilomètres au nord de Sherbrooke. Plus de la moitié du territoire qui ceinture lac Boissonneault est la propriété de l’entreprise Domtar inc.

Dernières volontés de feu Lucien Hamel

Les dernières volontés de feu Lucien Hamel concernant cette descente de bateau étaient qu’elle demeure accessible à tous, sans égard, au lieu de résidence des utilisateurs. En devenant propriétaire de cette bande de terrain, l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec (APSQ) s’engage à maintenir cet accès au lac Boissonneault public. Ce qui ne pose aucun problème, puisque l’APSQ a pour mission, depuis près de 11 ans, de redonner l’accès aux plans publics à tous.

À contre-courant de la volonté de plusieurs résidents

Les frères Hamel vont à l’encontre de la volonté de plusieurs résidants riverains qui voulaient privatiser l’accès à la descente de bateau pour l’usage exclusif des résidents de Saint-Claude. Le 6 mai 2019, la Municipalité de Saint-Claude a même voté une résolution afin de devenir propriétaire de la bande de terrain sans aucune condition. Ce qui allait contre la volonté du défunt père Hamel.

Lorsque des membres de l’APSQ sont allés visiter le lieu le 7 juillet 2019, un résident avait même installé une corde afin de bloquer l’accès à la descente de bateau. Jacques Hamel a vite fait de retirer la corde et d’avertir le résidant de ne pas remettre la corde, que le terrain ne lui appartenait pas.

Un accès perpétuel au lac Boissonneault?

L’APSQ va faire tout ce qui est en son pouvoir afin de conserver l’accès à la rampe de mise à l’eau, à tous les citoyens canadiens, et de faire respecter la loi constitutionnelle sur le droit à la navigation. Advenant la dissolution de l’association, elle devra léguer le terrain à un organisme ou individu qui aura l’obligation de conserver l’aspect public des lieux.

La Municipalité de Saint-Claude a une servitude d’entretien perpétuel de la rampe de mise à l’eau. Cette rampe est utilisée par la Sureté du Québec et les services publics.

Sensibilisation à de bonnes pratiques du plaisancier

Une affiche qui sera installée fera la promotion du programme «Suivez la vague» qui invite les plaisanciers à de bonnes pratiques du plaisancier. Ce programme qui a été créé par Nautisme Québec fait des recommandations en rapport avec la sécurité nautique, le comportement des navigateurs et le respect de l’environnement.

L’APSQ promet de tout faire afin d’avoir une bonne relation avec la Municipalité et les résidants de Saint-Claude. L’association avec un soutien financier de la Municipalité et/ou des entreprises locales, pourrait y ensemencer de la truite dans le cadre du programme de la Fête de la pêche. Des études de faisabilité pourraient également y être effectuées afin d’y aménager une frayère.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.