Publicité
23 janvier 2020 - 04:00

Saint-Camille demande de meilleures communications de la part d’Hydro-Québec

Saint-Camille – Alors que la température avoisinait les -25°C, de nombreux citoyens et citoyennes de Saint-Camille ont subi une panne d’électricité qui s’est étirée pendant plusieurs heures vendredi dernier. L’information de cette interruption de service, planifiée par Hydro-Québec afin de remplacer un poteau endommagé, n’a jamais été communiquée préalablement aux abonnés touchés, une situation que dénonce la municipalité.

«Qu’Hydro-Québec fasse des réparations, on comprend ça, de lancer Philippe Pagé, maire de Saint-Camille. Cependant, on s’attend de notre société d’État qu’elle soit un peu plus proactive dans ses communications. Qu’est-ce que ça aurait été d’avertir les abonnés touchés qu’il y aurait une interruption de service qui durerait du milieu de l’après-midi jusqu’après le souper? Vendredi dernier, il faisait un froid polaire et plusieurs personnes aînées en situation de vulnérabilité faisaient partie de ceux qui manquaient d’électricité», de s’inquiéter le jeune élu municipal.

Soulignons que l’ancien presbytère, qui abrite depuis 20 ans une coopérative d’habitation où logent de nombreux aînés, se retrouve justement dans le secteur où la panne a eu lieu vendredi.

«À Saint-Camille et dans la MRC des Sources, nous avons toujours porté une attention particulière au travail en collaboration, de poursuivre M.Pagé. Nous entretenons des liens étroits avec la Sureté du Québec, le ministère des Transports, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS et j’en passe. La panne était planifiée pour procéder au remplacement d’un poteau endommagé la veille; un simple courriel à la municipalité aurait suffi pour que nous partagions l’information avec les abonnés concernés et ainsi éviter des désagréments.»

«Nous n’avons rien à redire du travail sur le terrain d’Hydro-Québec, mais nous nous attendons à mieux de leur service des communications. Le tout premier courriel de l’Histoire a été envoyé en 1971; ce n’est pas trop demandé à notre société d’État de répéter le processus en 2020», de conclure le maire de Saint-Camille.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.