X
Rechercher
Publicité

Quatre équipes représenteront la ville hôtesse du tournoi Mousquiri

durée 4 février 2024 | 04h00

Richmond — La Ville hôtesse du tournoi Mousquiri sera bien représentée lors de la compétition qui va s’ouvrir à compter du 5 février à l’aréna de Richmond, alors qu’elle comptera sur les efforts de quatre formations. Les joueurs de ces équipes défendront les couleurs du Wild Desjardins de Richmond-Windsor dans les classes A, B (2) et C.

Classe A

Dans la classe A, le Wild Desjardins jouera son premier match, lors de l’ouverture officielle, le vendredi 9 février à 19 h 30 contre les Voltigeurs (2) de Drummondville. Sa deuxième partie aura lieu le dimanche 11 février à 15 h contre les Tigres (2) de Victoriaville puis le dernier match en ronde préliminaire, le samedi 17 février à 11 h 50 contre les Tigres (2) de la Vallée du Richelieu (AHMVR). 

Classe B

Dans la classe B, le Wild Desjardins compte deux formations en lice. Le Wild (1) amorcera la compétition le dimanche 11 février à 18 h 20 contre les Hawks de Warwick puis leur deuxième partie face aux Tigres (1) de Victoriaville à 17 h le mardi 13 février. Leur troisième rencontre aura lieu le jeudi 15 février à 17 h 30 contre les Tigres (2) de Victoriaville.

Pour ce qui est du Wild Desjardins (2) de Richmond-Windsor, il entreprendra la compétition le lundi 5 février à 19 h contre les Voltigeurs (1) de Drummondville. Leur deuxième match est prévu le dimanche 11 février à 19 h 30 contre les Tigres (2) de Victoriaville et le troisième, le mercredi 14 février à 16 h 30 face aux Tigres (1) de Victoriaville. 

Classe C

Dans la classe C, les représentants de Richmond-Windsor joueront leur première rencontre en levée de rideau le lundi 5 février à 17 h contre le Phoenix (2) de Sherbrooke et leur deuxième match, le dimanche 11 février à 14 h contre les Grizzly (2) de Sainte-Julie. La troisième partie sera disputée contre les Voltigeurs (1) de Drummondville le mardi 13 février à 18 h. 

Mentionnons que les formations du Wild Desjardins devront se classer parmi les quatre premières équipes dans chaque classe pour être en mesure d’accéder aux rondes demi-finales. 

Rappelons que la ville hôtesse du tournoi a remporté 11 championnats au cours des 58 dernières éditions, dont celui du Métro Brunelle du Val-Saint-François en 2015 dans a classe A et celui de l’Express dans la classe B en (2006). Les autres titres ont été remportés par les Islanders dans la classe B en 2001 et les Olympiques dans la classe B en 2000. Un autre titre de classe B a été enregistré par les Islanders en 1993 puis par les Riverains en 1997 et 1986 dans la classe CC ainsi qu’en 1979 et 1984 dans la classe Invitation. Il y a eu aussi en 1980 dans la classe C et le premier qui a été remporté en 1974 dans la classe B par les Olympiques. 

 

Source : Guy Marchand-tournoi Mousquiri 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juillet 2024 | 4h00

Cinq joueurs ramènent les honneurs provinciaux

Actualités-l’Étincelle — La classe provinciale masculine de balle lente à la classique Pif, prenait fin le jeudi 27 juin dernier, avec la présentation de la grande finale sur le terrain du parc Quintal de Sherbrooke.  Pour l’occasion, les formations Devco Bâtisseur et Influences CPA/Lapointe entrepreneur électricien de Sherbrooke en venaient aux ...

12 juillet 2024 | 4h00

Mission accomplie pour la 1re édition du Challenge de Tennis des loisirs

Danville — La température, pour la moins peu clémente de la longue fin de semaine de la fête du Canada n’aura pas réussi à dissuader les amateurs de tennis de se déplacer du côté de Danville, afin d’aller encourager les participants du challenge des loisirs, qui se déroulait sur le court adjacent au Centre de communautaire Mgr Thibault.  On ...

6 juillet 2024 | 4h00

Parcours plus qu’intéressant pour le Roadrunner/JN Auto à la Classique PIF

Actualités-l’Étincelle - Pour une troisième année consécutive, la formation de balle lente du Roadrunner/JN Auto du Val-St-François avait rendez-vous avec quelques-unes des meilleures équipes sur le terrain dans le cadre de la très courue Classique PIF de Sherbrooke.  Ayant eu un parcours écourté en raison de la pluie l’an dernier, ce qui les ...