Publicité

8 avril 2021 - 04:00

Anthony Briza sélectionné par le Rocket de Coaticook

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Danville(RL) — Le repêchage de la ligue de Baseball Junior Élite du Québec (LBJEQ), qui se tenait en virtuel le 28 mars dernier, aura permis au jeune danvillois Anthony Briza d’être sélectionné en troisième ronde et 27e au total, par le Rocket South shore de Coaticook. Âgé d’à peine 17 ans, le fils de Véronique Martin et de Youri Briza évoluait l’an dernier au sein de la formation des Olympiques midget AA de Drummondville. Évoluant principalement à la position de receveur en plus de patrouiller le 3e coussin à l’occasion, le jeune homme se dit ravi de voir son nom être associé à celui du Rocket et il entend se présenter à l’ouverture du camp de sélection à la mi-avril avec confiance et détermination. 

« L’organisation possède une belle profondeur à l’interne avec des receveurs établis et j’entrevois une belle compétition pour le poste. Ceci dit, je me présenterai au camp avec la volonté de démontrer ce que je suis en mesure de faire et d’apporter à l’équipe autant comme receveur qu’en tant que joueur d’avant-champ, dans l’espoir de décrocher un poste régulier avec le Rocket. », nous a confié celui qui arbore habituellement le numéro 57. 

Dans l’éventualité où Anthony ne parviendrait pas à percer l’alignement du Rocket cette année, ce dernier pourrait tout de même voir l’équipe lui consentir un contrat à titre de réserviste en vue de la prochaine saison, il se rapporterait alors à sa formation drummondvilloise. 

Ayant débuté au baseball mineur dans les Sources en évoluant au sein des A’s d’Asbestos jusque vers l’âge de 15 ans, Anthony s’est ensuite dirigé au CÉGEP de Drummondville dans un programme sport-études en baseball. En 2019, après avoir été retranché du camp des Expos de Sherbrooke midget AA, l’athlète s’est vu offrir un essai avec la formation de Sainte-Julie. C’est notamment à ce moment et sous les ordres du gérant Pierre Archambault que le talent du jeune homme s’est vraiment révélé. Ce dernier termina la campagne avec une moyenne au bâton tout près de 400, tout en s’établissant comme une valeur sûre pour son équipe en défense. 

« Je suis arrivé là-bas en me disant que je vais donner mon maximum, mais en ne mettant pas trop de pression inutile étant donné que j’en étais alors à une première expérience du genre à ce niveau. Finalement, tout s’est très bien déroulé et j’ai eu la chance de connaitre la meilleure saison de ma carrière jusque-là. Je tente de mettre les efforts nécessaires à poursuivre mon parcours en prenant soin de bien m’alimenter et de m’entraîner adéquatement également. », a-t-il ajouté.

 Sa progression s’est poursuivie tout au long de la dernière campagne, alors qu’il s’alignait cette fois sous la férule du gérant Mathieu Adams à Drummondville. Au terme de l’entrevue, le jeune homme ne manqua pas de remercier la direction baseball de Coaticook pour sa confiance, ainsi que l’ensemble des entraineurs qui lui ont permis de se développer et d’être aujourd’hui en mesure de cogner à la porte de la LBJEQ.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.