Publicité

17 avril 2020 - 04:00

Agriculteurs et transformateurs bioalimentaires : de l’aide adaptée pour vous!

Val-St-François — En plus des aléas habituels du secteur agricole, de nouvelles difficultés viennent s’ajouter en cette période de pandémie: retard ou absence des travailleurs étrangers temporaires (TET), nouvelles mesures d’hygiène et de sécurité à mettre en œuvre sur la ferme, inaccessibilité aux services de garde d’urgence, diminution de la production et des ventes, etc.

Si vous vivez des situations qui engendrent du stress, si vous avez des questions sur les différentes mesures d’aide, si vous avez du mal à trouver de l’information qui vous concerne, n’hésitez pas à communiquer avec les personnes-ressources qui sont là pour vous.

Stress, anxiété et détresse psychologique

Quand une crise comme celle que nous vivons frappe, le stress, l’anxiété et des idées noires peuvent survenir. Au Cœur des familles agricoles offre des services de première ligne pour les producteurs agricoles et leurs proches. La travailleuse de rang rattachée à cet organisme pour le territoire de l’Estrie est Rachelle Houle. N’hésitez pas à la joindre au 450-768-6995.

Main-d’œuvre agricole, l’incertitude plane toujours

Il y a encore beaucoup d’inquiétude par rapport à l’arrivée des TET ce printemps. Il semble qu’une certaine proportion des 17000 travailleurs attendus au Québec ne pourra pas franchir la frontière. Du côté de nos gouvernements, un appel aux étudiants et aux chômeurs se prépare afin de permettre aux producteurs de recruter d’autres clientèles pour venir combler leurs besoins. Pour toutes questions concernant la main-d’œuvre agricole, vous pouvez rejoindre Camille Néron du Centre d’emploi agricole de l’Estrie au 819-346-8905, poste124.

Prendre des mesures d’hygiène et de sécurité

Afin de protéger le personnel et la clientèle dans les entreprises, des guides ont été développés par les instances gouvernementales à l’attention des secteurs agricole et agroalimentaire. Les employeurs ayant recours aux TET devront également respecter des lignes directrices strictes pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Ce n’est pas toujours facile pour les employeurs du milieu agricole de s’adapter aux nouvelles mesures d’hygiène et de sécurité. Par exemple, les espaces de conditionnement des aliments ne sont pas toujours adaptés pour répondre à de telles exigences.

De l’aide financière et de l’accompagnement afin de passer la crise

Afin de voir plus clair dans les multiples mesures d’aide financière annoncées par les différents gouvernements, ainsi que pour toutes questions relatives aux guides et aux liens utiles de votre secteur, n’hésitez pas à communiquer avec l’agente agroalimentaire de la MRC du Val-Saint-François. Elle pourra certainement vous appuyer dans vos démarches. Pour la contacter: 819845 — 7871, poste229 ou agriculture@val-saint-francois.com

Vous pouvez aussi consulter la section agriculture de la pageCOVID-19 de la MRC du Val-Saint-François à https://www.val-saint-francois.qc.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.