Publicité
13 juillet 2018 - 04:00

Investissements de 800 000 $ : nouveau puits à Richmond

Richmond – Après plus de 4 années de démarches et de travaux, la Ville de Richmond a inauguré son nouveau puits d’eau potable qui alimentera toute la population de Richmond et certains résidents de la municipalité du Canton de Melbourne pour les 45 prochaines années.

Construit au coût de 800 000 dollars, le nouveau puits est situé tout près des deux puits qui étaient, jusqu’à tout récemment, en opération du Canton de Cleveland. Le travail de l’hydrogéologue Julie Gauthier, de la firme Laforest Nova Aqua, avait permis en 2015 de localiser une source abondante d’eau potable d’une qualité exceptionnelle.

L’ingénieur chargé de la conception du puits et de l’usine de traitement, Jean-Pierre Fortier, de la firme EXP, précise que le nouveau puits est muni d’une pompe à vitesses variables. «Elle permet d’extraire la quantité d’eau souhaitée en minimisant les arrêts et départs de l’équipement, ce qui permet d’atténuer le colmatage du puits dans le temps, réduisant ainsi les coûts d’exploitation. De plus, la qualité de l’eau extraite du nouveau puits est nettement supérieure à celle des puits existants», d’ajouter M.Fortier.

De son côté, le maire de Richmond, Bertrand Ménard, s’est dit heureux de ce constat. «Cela permet à la Ville de distribuer l’eau potable, à laquelle seule une dose de chlore règlementaire est ajoutée, au lieu de passer par le traitement complet de l’usine de production d’eau potable; minimisant ainsi nos coûts d’opération tout en disposant d’une eau de meilleure qualité pour nos usagers».

La construction de ce nouveau puits d’eau potable, réalisée par l’entreprise TGC, a entièrement été financée par le programme de la Taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ) des gouvernements fédéral et provincial.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.