Publicité
9 mai 2018 - 12:00

Consultation publique du 22 avril : allocution du maire Bertrand Ménard

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – C’est lors de la consultation publique du 22 avril qui se tenait au Centre communautaire Sainte-Famille que le maire de Richmond, Bertrand Ménard, a fait état de l’engagement de la Ville de en lien avec les citoyens, citoyennes, et des élus des municipalités de la région de Richmond.

L’intégrale du discours qui a été livré au début de la consultation publique.Allocution du maire de Richmond, Bertrand Ménard

Collègues du Canton de Cleveland, du Canton de Melbourne et de Kingsbury, c’est avec beaucoup de fierté que nous vous accueillons ici aujourd’hui et je suis très heureux de la qualité des participants; vous êtes des gens intéressés par l’avenir de Richmond. Merci de votre présence et de votre participation.

Cette consultation populaire fait partie d’un engagement électoral que je suis fier de réaliser avec la contribution des élus municipaux.

Bien que cette consultation s’adresse aux Richmondais et Richmondaises, ce n’est pas une surprise de voir parmi nous des représentants des municipalités des cantons de Cleveland et de Melbourne. Leur présence permettra de se faire une idée sur les volontés et les projets que vous mettrez de l’avant aujourd’hui. Ainsi, ils seront mieux en mesure de comprendre l’origine d’un projet auquel ils pourraient être interpelés à participer ou collaborer.

Bien sûr, des projets et des idées vous en mettrez de l’avant aujourd’hui. C’est le but de la démarche. Dans la première partie de la rencontre, vous serez invités à soumettre des projets, des idées, des initiatives que vous souhaitez pour Richmond. Il est important de mentionner qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais projets. Les discussions doivent se dérouler dans le respect de chacun. Il ne devrait pas y avoir d’autocensure non plus ni de critiques! Ce sont là des éléments importants pour assurer le succès de la démarche.

La deuxième partie de la rencontre sera l’occasion de prioriser ces projets ou idées et de les partager tous ensemble Vous serez aussi invité à vous impliquer dans des comités pour assurer la suite des initiatives retenues.

D’autre part, il faut comprendre que malgré toute la bonne volonté du monde, il est possible que des projets ou des initiatives ne puissent jamais voir le jour. Pourquoi? Parce que la municipalité, bien qu’elle jouisse d’une grande autonomie, est aussi soumise à de nombreuses contraintes. Pensons entre autres aux nombreuses lois gouvernementales qui nous gèrent, les capacités financières et les limites territoriales pour ne nommer que celles-là.

Il se développe ici et là des façons de faire différent, moins dispendieuses, novatrices et qui font appel aux nouvelles technologies de l’information auxquelles nous sommes ouverts et attentifs afin d’améliorer notre situation. Comme toutes les municipalités de notre taille, nous faisons face à des défis d’exode démographique, de réduction de l’offre commerciale, de vieillissement de la population. Nous en sommes conscients et sachez que l’amélioration souhaitée ne se fait pas du jour au lendemain et nécessite la collaboration de plusieurs intervenants. Bref, nous sommes bien au fait qu’il y a de nombreux points à améliorer. Le but de la rencontre n’est pas de critiquer le passé, mais de regarder vers l’avenir.

Nous sommes situés à mi-chemin entre Sherbrooke et Drummomdville. Pour certains aspects de notre économie, c’est très bien, pour d’autres ça l’est moins. Il nous faut donc reconnaitre nos points forts, nos forces; les développer davantage, les faire connaitre et surtout les faire reconnaitre. Quant à nos points faibles, il est aussi impératif que nous les puissions les adoucir, les amoindrir… mais il y en aura toujours. Il n’y a pas de ville parfaite!

Avant de vous laisser entreprendre vos discussions, laissez-moi vous donner quelques informations: le budget annuel de la Ville est de 5M$; la masse salariale de la vingtaine d’employés est de 1M$; le service de la Voirie accapare près de 1M$; le traitement de l’eau potable et des eaux usées nécessite des investissements annuels de 1M$; chaque 0.01$ que nous ajoutons à la taxe foncière pour chaque 100$ d’évaluation génère 20000$ de revenu supplémentaire.

Il faudra donc être conscient dans vos priorisations que nos ressources sont limitées, mais que nous pouvons ensemble améliorer les choses et faire de Richmond un milieu de vie des plus agréables et prospère où il fait bon vivre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.