Publicité
8 octobre 2017 - 04:00

Philippe Verly prêt pour un autre terme

Par Ralph Côté, Journaliste

Val-Joli (RC) – Le conseiller au siège numéro 2 de la Municipalité de Val-Joli, Philippe Verly, annonce qu’il pose sa candidature pour un deuxième terme de quatre ans. Jusque-là, le candidat sortant avait été élu par acclamation en 2007 lors du retrait de Suzanne Grimard pour ensuite assumer deux termes complets.

Partisan d’un budget réaliste au niveau des finances, M.Verly apprécie l’équilibre des milieux urbain et agricole qui caractérisent le territoire municipal. «Notre environnement nous amène à considérer les besoins réels comme celui du bac brun dont l’utilité n’est pas le même au niveau agricole, ou encore des champs d’épuration qui doivent être efficaces auprès des particuliers. Par ailleurs, le conseil municipal a fait beaucoup d’offerts auprès de nos citoyens pour supporter les difficultés de l’eau potable dans le rang10.»

Sa présence au sein de la Régie d’incendie depuis 2013 lui permet de poursuivre avec ses collègues les améliorations qui se sont additionnées au cours des dernières années, dont celles des réserves d’eau dispersées sur le territoire, l’intégration du service d’incendie de Saint-François et présentement l’agrandissement de la caserne de la rue Saint-Georges.

«Je suis prêt pour un autre mandat d’autant plus que j’apprécie l’aspect social qui me permet de rencontrer les citoyens et mes collègues du conseil municipal», de conclure Philippe Verly.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.