Publicité
12 juillet 2017 - 04:00

Sylvie Bureau prête pour un troisième mandat à la mairie

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 1

Windsor (RC) – Alors que les élections commencent à mijoter lentement au sein des dix-huit villes et municipalités de la MRC du Val-Saint-François, la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, est prête depuis longtemps pour un troisième mandat « Tant que j’aurai la santé et la motivation, je serai toujours intéressée par la politique, qu’elle soit municipale, provinciale, nationale ou mondiale. »

Avant le 2 avril 2000, date à laquelle le maire Louis Saint-Laurent confiait à la nouvelle conseillère le mandat de la culture, Sylvie Bureau avait une vie aussi intéressante que celle qui est la sienne en ce moment. La lecture a toujours été présente au gré de plusieurs genres littéraires, dont les ouvrages consacrés à la politique. Puis il y avait le goût de parler de politique, celle des grands pays et personnages autant que celle du monde d’ici et des gens prêts à s’engager.

« Quand j’ai été élue comme conseillère, j’avais parfois l’envie de « changer le monde », mais la politique municipale et d’autres paliers nous forcent à considérer beaucoup d’aspects, comme celui de la paperasse, des règlements nécessaires, des paliers ministériels, des attentes et des besoins des citoyens. J’ai toujours été fervente de la politique municipale pour ce qu’elle a de bénéfique auprès de notre communauté et de notre région. Après deux mandats consécutifs à la mairie, je suis prête et motivée à continuer », déclare Mme Bureau.

Deux étapes à la mairie

À l’approche de la fin de ce deuxième mandat, la mairesse de Windsor retient les principaux pôles liés au développement économique et résidentiel provenant du parc de la 55 et du parc industriel ainsi que celui du Parcours des Rivières. À ces portions importantes s’ajoute la finalité des projets des Résidences Château du Bel Âge et du Complexe Windsor. Au plan récréatif, la rénovation des parcs et l’embellissement de la ville se poursuivent avec, en prime, des portions d’asphaltage annuellement de l’ordre du 300 000 $ à 350 000 $. De plus, les ententes intermunicipales, dont celle des services d’incendie, favorisent de bons liens avec Saint-François et Val-Joli.

Devant tenir compte « politiquement » du dossier l’usine de filtration pour l’approvisionnement en eau potable, Sylvie Bureau prévoit en septembre une prochaine étape au Parc de la 55. « Du côté des parcs municipaux, la priorité va à l’installation d’une nouvelle patinoire dans le secteur Greenlay. En ce qui a trait aux commerces et entreprises de la ville, nous voulons encourager ceux qui existent de père en fils et de mère en fille », mentionne la mairesse à travers d’autres volets à développer et maintenir.

Prête pour un troisième mandat, Sylvie Bureau n’oublie pas de mentionner l’agrandissement prochain de la Bibliothèque municipale Patrick-Dignan.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • J ai eu la chance de travailler avec cette grande dame en tant que maire avoisinant votre municipalité mais aussi sur plusieurs dossier a la MRC et j'espère que notre travail d'équipe pourra se poursuivre après le mois de novembre.
    Jean luc Beauchemin
    maire Saint Denis de Brompton

    Jean luc Beauchemin - 2017-07-12 09:29