Publicité
15 mars 2019 - 04:02

Domtar entame les démarches pour un raccordement

Windsor – En 2014, Domtar a été informée d’une problématique avec l’eau souterraine provenant de puits résidentiels construits près de son ancien site à résidus papetiers. L’entreprise a immédiatement mandaté une firme spécialisée pour réaliser une étude approfondie sur la qualité de l’eau souterraine aux abords de son ancien site à résidus. À la suite des recommandations de l’étude qui aura duré près de 5 ans, Domtar entame les démarches avec les municipalités de Val-Joli et de Windsor afin de raccorder les résidences des rues Du Rocher, Thomas O’Donnell et de la Falaise à Val-Joli au réseau d’aqueduc de Windsor. Elle prévoit réaliser les travaux en 2019.

«La solution recommandée par les experts est la plus efficace pour que les résidences du secteur affecté aient accès à de l’eau potable non seulement aujourd’hui, mais pour les années à venir», souligne Sylvain Bricault, directeur général de l’usine de Windsor.

Le 11 février dernier, Domtar a rencontré les citoyens des rues Du Rocher, Thomas O’Donnell et de la Falaise avec des représentants des municipalités de Val-Joli et de Windsor afin de les informer de la recommandation des experts et des prochaines étapes à venir.

Dès qu’elle a été informée, Domtar a agi de façon proactive et a échantillonné l’eau des puits de façon régulière afin de suivre l’évolution de la situation et s’assurer que les résidences affectées aient accès à de l’eau conforme aux normes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.